Une rencontre européenne sur les données ouvertes

Journée d’échanges : bonnes pratiques d’ouverture ou de réutilisation des données publiques, Rennes le 29 novembre 2010

La Fing, l’ePSIplateform, la Métropole de Rennes, la Région Bretagne, e-megalis et le GFII organisent une journée d’échanges autour des bonnes pratiques d’ouverture ou de réutilisation des données publiques.

Le 29 novembre, de 9h30 à 17h, à Rennes

- Inscrivez-vous à la journée

Participez à la première rencontre européenne organisée en France, en français et en anglais ?

- Elle présentera des initiatives locales européennes d’ouverture comme de réutilisation des données publiques ;
- 200 personnes attendues ;
- Des intervenants de haut niveau et venus de toute l’europe :
Chris Taggart, (projet Openlylocal, Royaume‐Uni) ;
Jarmo Eskelinen (Apps For Democracy, Forum Virium in Helsinki, Finlande) ;
Maria Mercé Rovira (Ville de Girona, en Espagne) ;
Dariusz Glazewski (Sloweski national Park, Pologne) ;
Xavier Crouan (Metropole de Rennes, France) ;
Andrej Osterman (responsable Inform ation et communication, à la direction générale de la société de l’information, de la Commission européenne) ;
...

Pourquoi un événement européen sur les initiatives locales d’ouverture et
de réutilisation des données ?

Partout en Europe, les Etats et les collectivités locales s’engagent dans l’ « ouverture » de leurs données publiques.

De quoi s’agit-il ?

De permettre à d’autres (administrations, entrepreneurs, associations, citoyens, chercheurs) de réutiliser les masses de données que les collectivités produisent dans leur activité quotidienne : informations géographiques, statistiques, localisation des services, informations transports, etc.

Pour quoi faire ?
Améliorer les services aux habitants ou en inventer de nouveaux, faire émerger de nouvelles connaissances, enrichir le débat public…

En France, Rennes et Brest apparaissent comme des villes pionnières en la matière, bientôt rejointe par Bordeaux, Montpellier, Paris…
Mais que se passe-t-il ailleurs en Europe ?

  • Quelles sont les initiatives « phares » ?
  • Les difficultés rencontrées, les problèmes à résoudre ?

Il s’agit au cours de cette journée de partager les expériences locales, les bonnes pratiques, de favoriser les synergies et de créer une dynamique européenne autour de l’OpenData. C’est en partageant les initiatives et réunissant les forces que les leviers d’actions émergeront.


Le Programme


Ouverture des données
publiques locales et réutilisation :
Focus sur les initiatives locales en Europe

Hôtel de Rennes Métropole,
4 Avenue Henri Fréville,
Rennes, France

- Accueil et introduction à la journée par Gwenegan BUI, vice‐président du conseil régional, en
charge de la politique territoriale et du numérique.

- Introduction thématique par la Fing, l’ePSIplatform, le GFII.

- 10:00‐11:00 Session 1 : Ouvrir et rendre accessible les données publiques locales

Focus sur quelques initiatives phare en Europe.

  • Xavier Crouan, directeur de l’information et de l’innovation numérique à la Ville de Rennes et
    Rennes Métropole.
  • Michel Briand, vice‐président de Brest Métropole Océane, en charge de l’économie sociale et
    solidaire et de l’aménagement numérique du territoire, et
    François Vigouroux, responsable SIG à Brest Métropole Océane.
  • Victoria Moody, de la Ville de Trafford et Julian Tait, FutureEveryThing, Greater Manchester ,
    Royaume‐Uni
  • Chris Taggart, projet Openlylocal, Royaume‐Uni

Pour chacune d’entre elles il s’agira d’appréhender le but poursuivi, le type de données mises en avant,
les besoins identifiés ; ainsi que les problèmes et difficultés rencontrés.

11:00‐11:15 Flash session
Focus sur 2 projets innovants en matière de réutilisation des données.

  • L’initiative rennaise de visualisation des vélos STAR
  • Tangui Morlier, Regards Citoyens

11:15‐11:30 Pause café

11:30‐12:45 Session 2 : Réutiliser les données publiques locales
Focus sur quelques initiatives de réutilisation des données publiques locales.

  • Denis Berthault, directeur de l’information, Lexis‐Nexis, GFII, PSI Alliance, France
    - 
    * Didier Gorron, Transpacités, France
  • Maria Mercé Rovira, Université de Girone, Espagne
  • Jarmo Eskelinen, Forum Virium, Apps For Democracy in Helsinki, Finlande
  • Dariusz Glazewski, MediaSelf, Slowinski National Park, Pologne

Pour chacune d’entre elles il s’agira de comprendre comment les données ont été identifiées,
recherchées, exploitées ; quelle a été leur accessibilité (libre accès, recherche approfondie,
sollicitation, développement d’une licence spécifique, d’une charge, etc.) ; enfin comment il est
possible de simplifier les process pour les réutilisateurs.

Conclusion de la matinée

Andrej Osterman, responsable Information et communication, à la direction générale de la
société de l’information, de la Commission européenne.
Rob Davies, coordinateur, ePSIplatform.

- 13:15‐14:30 Pause déjeuner

- 14:30‐16:00 Ateliers

Ateliers thématiques pour approfondir de manière collaborative des questions spécifiques :

  • Ouverture des données publiques et modernisation de l’action publique.
    animé par : Frédérique Suming, la DGME (Direction générale de la modernisation de l’Etat) et
    Céline Faivre, e‐Mégalis (Syndicat mixte de coopération territoriale), directrice générale
  • La co‐production de données par les citoyens.
    animé par : Valérie Peugeot, d’Orange Labs
  • Transparence des données et démocratie.
    animé par : Claire Gallon de LiberTIC (Nantes)
  • Autour d’une possible licence européenne de réutilisation des données publiques,
    animé par : Anne Fauconnier, chef de projet à l’APIE (Agence du patrimoine immatériel de
    l’Etat)
  • Maximiser le potentiel d’innovation : élargir la communauté des réutilisateurs.
    animé par : GFII
  • Impacts de l’ouverture des données publiques : travail sur des scénarios prospectifs.
    animé par : Daniel Kaplan, délégué général de la FING

- 16:00‐16:30 Compte‐rendu des ateliers
- 16:30‐17:00 Conclusion

  • Annonce par Michaël Fanning, Online Consultants International GmbH, Allemagne, et
    organisateur du prochain ePSI Forum à Berlin (2011).
  • Daniel Kaplan, FING

- Conclusion et ouverture.

L’adresse originale de cet article est http://www.a-brest.net/article6721.html

Mis à jour : mardi 9 novembre 2010

©© participation-brest, article sous licence creative common info