Conseil de Quartier de Brest Rive Droite

Réunion plénière du 14 novembre 2007

Saint PierreQuatre Moulins
Imprimer la page

Jacques QUILLIEN, Président du Conseil Consultatif de Quartier, rappelle l’ordre du jour de la séance plénière de ce jour :

 Aménagement du Petit Jardin : présentation des quatre projets par Dominique BARBU du service Aménagement Urbain à Brest métropole océane.

 Présentation et débat du bilan général d’activités du CCQ Rive Droite. Chaque pilote présentera le compte-rendu de son conseil d’habitants ou de sa commission.

 Avenir et perspectives du CCQ Rive Droite.

I. Présentation des 4 projets d’aménagement du Petit Jardin

Dominique BARBU, chargée de mission au service aménagement urbain rappelle que cette rencontre d’aujourd’hui avec le Conseil de Quartier de la Rive Droite s’inscrit dans la suite de la démarche de concertation mise en place sur ce dossier.
Cette nouvelle étape fait suite à une réunion avec le conseil de quartier de la rive droite et des associations concernées afin de préparer la rédaction du cahier des charges pour l’appel aux aménageurs.
Le cahier des charges a ainsi pris en compte la mémoire du site, en intégrant le fait de conserver l’emprise au sol de la salle de danse.
Dix-sept sociétés ont été contactées pour un appel à projet, 7 y ont répondu et 4 de ces projets ont été sélectionnés par les élus.
Ils sont présentés dans le hall d’accueil de la mairie de quartier de la rive droite dans le cadre de la mise en œuvre de la concertation publique sur ce projet, du 22 novembre au 13 décembre 2007 aux heures d’ouverture de la mairie de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30 du lundi au vendredi et le samedi de 9h à 12h.
Une réunion de présentation et d’échange autour de ces quatre projets est prévue le jeudi 6 décembre prochain à 18 H 00 à la Mairie de Quartier de la Rive Droite à laquelle seront invités : le CCQ Rive Droite, les associations du quartier et les riverains.

Mme BARBU présente le contenu de ces projets :

Le Projet BREMOND
60 logements
46 logements collectifs ou intermédiaires
2 commerces
20% de logements sont prévus à coût abordable.

Le Projet POLIMMO
67 logements
5 maisons de Ville
62 logements collectifs ou intermédiaires
2 locaux d’activité
34 à 50% de logements à coût abordable

Le Projet CELEOS
90 logements
7 maisons de Ville
83 logements collectifs à coût abordables ou intermédiaires
20% de logements sont prévus à coût abordable.

Le Projet STRADIM
64 logements
10 maisons de ville et une réhabilitée
53 logements collectifs ou intermédiaires
1 commerce et un local
40% de logements à coût abordable

Les promoteurs de ces quatre projets ont rédigé chacun une note de synthèse pour présenter leur projet.

Débat avec les conseillers de quartier

La marbrerie Kervévan :

Le projet du Petit Jardin prévoit-il l’aménagement de l’autre partie de la rue où est située la marbrerie Kervévan ?
Réponse de Jacques QUILLIEN : cet aménagement sera prévu plus tard lors d’une prochaine étape.

Les places de stationnement ont elle été envisagées ?

Le règlement du plan local d’urbanisme prévoit la création de places de stationnement en fonction du nombre de logements et l’importance du projet.
Chaque promoteur a présenté sa solution : soit stationnement enterré soit en surface. Les conseillers sont invités à consulter les notes de synthèse et le descriptif joint au dossier.

Les équipements publics dans le projet ? Une crèche est-elle prévue ?
L’un des promoteurs a prévu la réalisation d’une crèche. Il ne s’agit pas d’une commande indiquée dans le cahier des charges par la collectivité.
Un espace de loisirs est-il prévu sur cet espace ?
Le cahier des charges n’avait pas retenu cette éventualité.

Le calendrier envisagé pour le projet

Réalisation : année 2009

II. Bilan du travail des conseils d’habitants

Guy CRISSIN, vice-président du CCQ Rive Droite présente un historique du CCQ Rive Droite.

Le CCQ Rive Droite s’est réunit 9 fois depuis le renouvellement opéré en 2005.
La composition du CCQ en nombre n’a pas été modifiée depuis sa création en 2003.

Composition :

 32 conseillers représentant le collège habitants et 32 conseillers représentant le collège des associations. Ces 64 membres ont été tirés au sort.

 7 conseillers représentant le collège des personnes qualifiées

 9 élus

Constat : le taux de participation aux réunions plénières a baissé ; la courbe est stagnante depuis le mois d’avril 2006.
Globalement, la participation du CCQ Rive Droite aux réunions plénières est de 30% en moyenne.

En raison de la grandeur du territoire et de l’importance du nombre d’habitants (+ de 40 000 habitants) ; le CCQ Rive Droite a décidé la création, en septembre 2004, de 7 conseils d’habitants, ayant pour vocation première de compléter et renforcer les actions du CCQ.

Lors du renouvellement des CCQ en octobre 2005, le nombre des conseils d’habitants est passé à quatre.
Actuellement, ces conseils d’habitants réunissent 110 conseillers de quartier.

 Conseil d’habitants Cavale-Blanche, Kérourien, Kéranroux : 37 membres

 Conseil d’habitants Recouvrance, Kérangoff, Quéliverzan : 31 membres

 Conseil d’habitants de Saint-Pierre : 23 membres

 Conseil d’habitants Quatre-Moulins, Kerbonne, Valy-Hir : 19 membres

Des commissions thématiques ont été créées : la commission environnement, la commission personnes âgées, la commission culturelle et sportive. Maintien de la commission circulation mise en place lors du 1er mandat du CCQ Rive Droite.

Plusieurs de ces commissions se sont épuisées au fil du temps, et seule la commission circulation a continué à fonctionner.
Plusieurs groupes de travail se sont également mis en place, sur des thèmes proposés par des personnes volontaires des Conseils d’habitants et intéressant leur territoire (exemples : le Petit Jardin, l’aménagement de la rue Anatole France, la Fontaine Margot …)

Des conseillers de quartier de la Rive Droite ont également participé à des groupes de travail inter-CCQ : groupe de travail « Formation-Information », dont participation à la rédaction de la Lettre de Quartier, document transversal à tous les CCQ de Brest , « Site participation », « Projet Tram ».

Les conseils d’habitants ont également participé à diverses animations de quartier :

 Le concours photo (du 3/04 au 12/05/2006)

 La fête de Sainte-Anne

 La Bourse aux plantes (à Saint-Pierre) etc …

Au sein du CCQ Rive Droite, plusieurs documents de base ont été élaborés :

 Le règlement intérieur du CCQ (réactualisé en 2005 suite au renouvellement du CCQ)

 Le protocole de communication

 La règle de diffusion des comptes-rendus

L’année 2006 a vu aboutir un travail sur les relations entre les élus, les conseillers de quartier et les services de la Ville et de Brest métropole océane avec la signature d’une charte de relations en novembre 2006. A partir d’une liste de projets émanant des quartiers, une liste a été présentée dans les 4 registres de la participation. Des sujets transversaux à l’ensemble des quartiers ont également été définis.

Le Conseil d’habitants Cavale-Blanche, Kérourien, Kéranroux

Sylvie Saboureau présente les activités du conseil d’habitants Cavale-Blanche, Kérourien, Kéranroux.
Composition : au départ 20 habitants. Actuellement : 6 à 7 personnes participent aux réunions.
Les dossiers suivis par le conseil : la création des jardins partagés de la Fontaine Margot ; le lancement du pédibus sur l’école du Questel, le diagnostic en marchant sur le quartier, la participation aux réunions de travail sur Kérourien sur la mise en place de la collecte enterrée, le projet de sentiers pédestres sur le quartier, les travaux d’aménagement de l’école du Questel, la consultation sur le Tram (réunions organisées dans différents équipements de quartier : PLMCB, MPT du Valy-Hir et Centre Social de Kérourien).

Les points faibles du Conseil d’Habitants : la diminution de la fréquentation des habitants.
Question : pourquoi cette diminution ? Est ce que cela signifie un manque de légitimité du conseil de quartier ?
Quelle est l’utilité du conseil de quartier ?

Le Conseil d’habitants des Quatre-Moulins, Kerbonne ,Valy-Hir,

Jean BERTHELOT, pilote du conseil d’habitants des Quatre-Moulins, Kerbonne, Valy-Hir fait le point sur le fonctionnement de son conseil :
Composition : au départ 19 personnes inscrites et actuellement participation de 3 personnes. Il est déçu de l’absence de participation des habitants et des élus.
Il fait part de son mécontentement concernant les réponses qui lui sont transmises concernant la circulation.
Les réponses des services ne sont pas satisfaisantes.

Jacques Quillien précise qu’un travail est en cours sur l’ensemble de la rue Anatole France. Il reconnaît que cela est long à mettre en œuvre ; mais cela est dû à différentes contraintes.
Concernant les problèmes de circulation et des cheminements piétons : les travaux envisagés impliquent la suppression de places de stationnement, ce qui peut induire un mécontentement des habitants du quartier.
Un projet de colorisation de la rue Anatole a été présenté par un architecte, mais cela nécessite l’accord de l’ensemble des propriétaires et copropriétaires. Cela n’est donc pas simple à mettre en œuvre.
Un projet de parcours de fresques est également en cours sur la Rive Droite. Une convention de partenariat a été signée avec la Caisse des Dépôts et Consignations.

Le Conseil d’habitants de Recouvrance-Quéliverzan-Kérangoff

Guy CRISSIN, pilote du conseil d’habitants de Recouvrance-Quéliverzan-Kérangoff, fait le point sur le fonctionnement de son conseil d’habitants.
Participation aux réunions du conseil : 30 à 40 %, avec un noyau dur de 6 personnes : fonctionnement avec une bonne cohésion. L’association des commerçants de Recouvrance participe très activement aux travaux du Conseil d’habitants.

Fonctionnement :

 L’ordre du jour des réunions est préparé par le pilote, et dicté par les sujets en lien avec l’environnement du quartier (Renouvellement Urbain de Recouvrance, Plateau des Capucins …)

 Les comptes-rendus sont rédigés à deux mains : par Louis Debarnot et le pilote. Ils sont adressés par mail ou par voie postale.

 Les réunions sont co-animées par plusieurs membres du conseil.

 Appréciation des services rendus par les services Ville et BMO et Mairie Rive Droite : satisfaisant.

Ce qui a été moins bien réussi :

 manque de coopération des habitants du quartier

 manque d’accueil de jeunes.

Un travail de fonds sur la communication est à élaborer.

Le Conseil d’habitants de Saint-Pierre

Présentation faite par le pilote ; Dominique Goulian, à l’aide d’un diaporama.
L’animation des réunions est co-pilotée par Dominique Goulian et Daniel Vanhooland.
Le conseil d’habitants est constitué de 27 membres dont :

Collège des élus : 3 membres

Collège des associations : 10 membres

Collège des personnes qualifiées : 2 membres

Collège des habitants : 12 membres

En moyenne, la participation des conseillers d’habitants varie entre 10 et 5 membres.
L’ordre du jour est préparé par le pilote, qui anime également les réunions et rédige les comptes-rendus.
Concernant l’appréciation des services rendus au Conseil d’habitants de Saint-Pierre : par les services de la Mairie de Quartier ; le pilote les jugent satisfaisants ainsi que ceux rendus par les services de la Ville de Brest et BMO.
Des membres du conseil d’habitants participent également aux différentes commissions thématiques du CCQ Rive droite.

Groupe Formation – Information :

 Participation à la lettre des CCQ : Dominique Goulian et Daniel Vanhooland

 Formations dispensées par la Direction de la Proximité : satisfaction des conseillers y ayant participé.

 Participation à la rencontre inter-CCQ du 23 novembre 2007 (Bilan et perspectives des CCQ)

Points forts du conseil d’habitants de Saint-Pierre : équipe restreinte (5-6 personnes) mais dynamique.
Points faibles : manque d’engagement de certains conseillers de quartier. Il serait souhaitable qu’ils soient davantage acteurs.

Points de fonctionnement à améliorer :

 la représentation des conseillers de quartier (ce sont des bénévoles),

 pourquoi participer et comment ? (exemple : la mise en place du pédibus à l’école Jacques Prévert),

 le poids du conseil d’habitant dans les projets et son impact ? : les conseillers de quartier regrettent que leurs remarques émises ne soient pas retenues.

La commission environnement

Jean BERTHELOT a également participé à cette commission pilotée au départ par Paul Jourdren qui a démissionné de son poste. Cette commission ne fonctionne plus.
Il souhaite que les questions liées à l’environnement continuent à être traitées.
Il attire l’attention de Jacques QUILLIEN sur l’entretien des abords et de la source « Belle Fontaine » située aux Quatre Pompes dans le quartier de Saint-Pierre. Jacques QUILLIEN informe qu’il a transmis un courrier à Brest métropole océane dans le but de sauvegarder cette fontaine.
Il est satisfait du travail réalisé avec le service aménagement urbain dans le cadre de la réalisation du cahier des charges du Petit Jardin.
La préservation de la source « Sainte Péronnelle » a été prévue.
La démarche mise en place sur ce projet lui semble intéressante.
Dans le cadre de la lettre de saisine adressée aux CCQ pour la consultation sur le projet de Tram, il organise une réunion le 29 novembre prochain pour recueillir l’avis des habitants sur la position des arrêts des stations prévus dans le secteur concernant son conseil d’habitants.

La commission circulation

Louis Debarnot, pilote de la commission circulation présente son bilan et retrace l’historique de la mise en place de cette commission.
Il est satisfait dans l’ensemble du travail réalisé. Il y a des résultats concrets.
Dix réunions se sont déroulées de 2005 à 2007. La commission s’est adaptée au découpage du conseil de quartier en 4 conseils d’habitants et a désigné un représentant de la commission dans chaque conseil.
Des outils de suivi des demandes faites par les habitants ont été mis en place. Des rencontres ont été organisées à diverses reprises avec les inspecteurs du domaine public. Le rapport sur l’état des voieries a été intégralement remis à jour en juin dernier et des dossiers spécifiques ont été réalisés pour certains sujets (réaménagement des grands axes de circulation).

Projet Tram
Dans le cadre de la consultation sur l’avant projet Tram et de la lettre de saisine communiquée aux conseils de quartier, des permanences (8 au total) ont été assurées par des membres de la commission circulation entre octobre et novembre 2007 dans le hall d’accueil de la Mairie de Quartier.
Des contacts ont également été pris avec les commerçants de Recouvrance : le Super U, la Résidence Louise Le Roux, le Lycée Dupuy de Lôme, Carrefour, le Lycée Anne-Marie Javouhey.
Un document récapitulatif sera transmis pour le 1 décembre à la Mission Tramway.

Bilan du travail effectué par la commission circulation :
Sur 150 questions posées auprès des services : plus de 50% ont reçu une réponse favorable ; les travaux correspondants ont été réalisés, et plus de 80% des questions ont été traitées par les services de BMO ou le seront prochainement.
Actuellement, 12 membres participent très régulièrement aux réunions de la commission, et il existe une bonne cohésion dans l’équipe.

Louis Debarnot fait part des satisfactions reçues en retour de son engagement :
Le conseil de quartier lui a permis d’établir des liens avec de nombreuses personnes, de mieux connaître sa ville et de participer à ses projets.
La mairie de quartier lui est ouverte et il en est satisfait.

Mis à jour : lundi 29 novembre 2010

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article