Charte de relation avec les conseils de quartier : allocution de François Cuillandre, maire de Brest

Signature d’une charte de relation le 17 novembre 2006

Intervention de Monsieur François Cuillandre, maire de Brest, lors de la signature solennelle de la charte des relations entre élus, conseils consultatifs de quartier, services de la Ville de Brest et de Brest métropole océane.

Mesdames, Messieurs,

Nous sommes nombreux à Brest à participer à la vie de la cité et à donner ainsi un contenu concret et vivant au développement de la citoyenneté dans notre ville. Nous le faisons de multiples manières à différents niveaux : dans nos rues, nos quartiers, dans les associations auxquelles nous adhérons, par les organisations syndicales ou politiques dans lesquelles nous militons…

Mais nous le faisons aussi, et c’est la base de notre système démocratique qui repose sur la représentation, par les choix que nous exprimons, en votant aux élections, qu’elles soit locales ou nationales.
Un système quel qu’il soit et plus encore le système démocratique n’est pas figé et doit en évoluant se renforcer.

Comment aujourd’hui pouvons-nous apporter de nouvelles réponses à cette interrogation : permettre aux citoyens, à tous les citoyens, de mieux participer à l’élaboration des projets, à la construction de l’avenir de notre agglomération, à l’amélioration de la vie dans nos villes.
Avec la mise en place au début de l’année 2003, de six conseils consultatifs de quartiers, composés d’habitants volontaires non pas élus mais tirés au sort et surtout avec leur renouvellement par moitié en octobre 2005, nous avons mis en place un nouvel outil de participation des citoyens à la construction collective d’une ville plus juste et plus solidaire.

Cette démarche est encore relativement nouvelle et c’est ensemble : les 169 habitants, les 159 représentants d’associations et les élus que nous avançons. Comme dans toute démarche nouvelle il nous appartient collectivement d’en améliorer les règles et modalités de travail.

Nourris de ce travail collectif et de 3 ans d’expériences il nous a paru utile d’élaborer une charte des relations entre la collectivité et les conseils consultatifs.

Je le disais, les Conseils consultatifs de quartiers sont un peu les nouveaux venus dans le dispositif de concertation, de participation des habitants dans notre agglomération. Et comme pour tout nouveau dispositif à partir du moment où l’on considère qu’il s’agit d’un réel apport positif, il nous appartient de nous donner les moyens de l’améliorer.

La charte que nous allons signer tout à l’heure a donc pour ambition de mieux établir en les écrivant les principes fondateurs des relations entre les acteurs des conseils consultatifs de quartiers : habitants et représentants d’association, élus et services de la collectivité, de préciser la place et le rôle de chacun et d’améliorer le fonctionnement de ce dispositif.

Cette charte tire les enseignements des difficultés qui on pu émailler la vie de ces conseils consultatifs. Mais elle capitalise aussi les expériences positives, et elles ont été nombreuses, au cours de ces trois années.
Il s’agit là du résultat d’un long travail collectif qui a mobilisé les Conseils Consultatifs et la collectivité, tant les élus que les services. Son élaboration s’est appuyée sur l’audit qui avait été réalisé sur les deux premières années de fonctionnement des conseils et je me félicite que nous soyons réunis ce soir pour en voir l’aboutissement au travers de cette signature. Ce terme d’aboutissement que je viens d’utiliser n’est pas réellement approprié. Ce n’est donc pas un aboutissement mais une étape qui va nous permettre d’encore progresser pour continuer à réfléchir ensemble à la ville, à la vie dans nos quartiers, à l’avenir de notre agglomération, pour continuer à faire primer l’intérêt général face aux intérêts particuliers.

Nous avons profité de cette charte pour écrire les 6 principes sur lesquels s’appuie notre démarche depuis le début. Les écrire nous a permis de mieux les mettre en évidence, de montrer leur cohérence. Michel Briand va vous les présenter dans quelques minutes, dans la présentation qu’il fera de l’ensemble du contenu de cette charte.
Les Conseils Consultatifs de quartiers sont bien sûr des lieux de débats, d’échanges sur la vie de la ville. Pour cela nous devons tous y œuvrer en transparence en particulier lorsque nous abordons les projets, les évolutions de notre agglomération.

Dans le fonctionnement des Conseils Consultatifs, les élus de quartiers et les services des mairies de quartiers sont des acteurs essentiels pour faire le lien avec les autres élus et services de la collectivité, qu’il s’agisse, en fonction des sujets abordés, de questions relevant des compétences de la Ville de Brest ou de celles de Brest métropole océane. Le travail d’élaboration de la charte nous a permis de réaffirmer leur rôle central dans cette démarche.

Cette charte est un outil. Un outil important il est vrai. Mais un outil quel qu’il soit n’a de raison d’être qu’au travers de l’utilisation qu’on en fait.
A nous tous ensemble d’utiliser cette charte pour renforcer à Brest la participation des habitants, la participation de chacun à la vie et au développement de notre agglomération. Faisons vivre cette charte au quotidien afin de rendre la démocratie participative la plus riche possible au service de l’avenir de notre métropole.

Avant de céder la parole à Michel Briand, je remercie toutes celles et ceux d’entre vous qui dans les Conseils Consultatifs et au sein de la collectivité ont participé à cette démarche, à l’élaboration et l’écriture de cette charte mais aussi toutes celles et ceux d’entre vous qui participent régulièrement au travail des Conseils Consultatifs de Quartiers.
Je vous remercie

Mis à jour : vendredi 22 décembre 2006

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article