Conseils de quartier de Brest, signature d’une charte des relations : Finalités et objectifs de la charte

Lorsque la ville de Brest décide en 2003 de créer les Conseils Consultatifs de Quartier (CCQ), elle fait préalablement le constat d’un risque d’inappropriation
de la chose publique par la population et d’un éloignement
possible des citoyens vis-à-vis des représentants de la Collectivité.

Après expérience d’une première génération de Conseils consultatifs de quartiers (CCQ) et après réalisation d’un premier bilan, la ville de Brest s’engage désormais
sur deux objectifs complémentaires d’une démocratie locale plus participative :

  • Développer, au sein de l’institution Ville et communautaire, une éthique, une culture et une pratique de la participation afin d’améliorer l’écoute et de mieux prendre en compte les avis exprimés
  • Susciter l’expression collective des Conseils de quartier afin de faire progresser l’implication citoyenne de ces derniers dans leur participation à la construction de l’intérêt général.

Mais, comme l’a souligné l’audit réalisé sur la première période des CCQ , les liens entre élus, services et Conseils de quartier ne constituent pas des relations naturelles et suffisantes capables de délimiter, d’organiser, et d’aider à la construction de rapports plus harmonieux (compréhension mutuelle) et plus opérationnels entre ces différents acteurs (partage des objectifs et reconnaissance des savoir faire).

Les objectifs de la présente charte sont ici d’établir les conditions concrètes du rapprochement de ces trois catégories d’acteurs.
Elle définit par conséquent :

  • les grands principes fondateurs de ces relations,
  • la place et le rôle de chaque acteur concerné par le dispositif de démocratie participative,
  • les orientations et engagements réciproques à l’échelle de chaque registre de participation,
  • enfin les grands principes de fonctionnement du dispositif.
    Les objectifs de cette charte sont ambitieux et nécessiteront une mise en oeuvre progressive.
Mis à jour : vendredi 17 novembre 2006

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article