Semaine des Droits de l’Enfant 2006 - Les actions sur Bellevue

Bellevue
Imprimer la page

l’édition 2006 réunit 65 partenaires qui proposent 35 actions sur la ville.

L’école, les copains et les sports d’ici et d’ailleurs

Du 27 novembre au 22 décembre

Intervention, le mardi (2 fois 1heure) et le jeudi (2 fois 1heure) sur le temps 12h/14h à l’école de Quizac.
Recherche des différents sports du monde (découverte, discussion, pratique) grâce à l’informatique, Support K7, DVD.
Réalisation d’une exposition

A l’initiative du patronage laïque du Bergot en partenariat avec l’ association de prévention Don Bosco

Public : les 1/2 pensionnaires de l’école primaire de Quizac (CP au CM2)

Les peintures "souweres" du Sénégal racontent Leuk-le-Lièvre de Léopold Sedar Senghor (1906-2001)

Du 20 au 25 novembre - ancienne bibliothèque de Bellevue - Place Napoléon III

Pour la première fois en France

Le CDDP du Finistère organise du 20 au 25 novembre 2006 à l’ancienne bibliothèque de Bellevue (près de la mairie annexe, une exposition de peintures "souweres" sénégalaises. Cette exposition, aimablement mise à disposition par l’Organisation Internationale de la Francophonie à l’occasion de l’année Senghor, est présentée en avant-première à Brest avant son inauguration officielle à Paris début décembre.

Leuk-le-lièvre, personnage issu de la tradition des contes sénégalais, a servi de base à la rédaction d’un livre de lecture rédigé en 1953 par Léopold Sedar Senghor et Abdoulaye Sadji, alors inspecteur de l’enseignement primaire. L’ambition des auteurs était "d’enseigner aux enfants le français, c’est-à-dire une langue riche et nuancée [...et] en même temps d’adapter cet enseignement au milieu africain et à la psychologie profonde de l’enfant noir".
L’exposition présentée à Brest est constituée de 53 peintures fixées sous-verres, réalisées par des artistes sénégalais : Babacar Lô "LOBA", Mor Gueye, Alexis NGom, Moussa Johnson et Serigne NDiaye.

Au-delà d’une simple exposition, le CDDP du Finistère propose aux élèves de cycle 1 et cycle 2 d’exprimer leurs propres réinterprétations de ces histoires, leurs émotions, leurs questionnements... par l’intermédiaire d’un site Internet qui leur est dédié. Sur ce site, élèves et enseignants retrouveront l’intégralité des 53 souwères, des commentaires, des extraits du texte original. Ils pourront également y déposer leurs textes, commentaires, dessins, photos, enregistrements sonores ou vidéo.

Mis à jour : lundi 13 novembre 2006

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article