Cap sur l’Ile longue pour les pacifistes Français et Japonais !

Rassemblement mercredi 30 août au Fret (Crozon)

La Flottille rade de Brest pour une mer propre a déjà organisé, ces deux dernières années, plusieurs rassemblements nautiques, à proximité immédiate de l’Ile Longue (base de la force océanique stratégique) pour dénoncer la course à l’armement atomique.

Aujourd‘hui elle s’associe à la Caravane Franco-Japonaise pour la Paix et le désarmement nucléaire qui va sillonner la Bretagne en cette fin du mois d’août, à l’initiative du Mouvement de la Paix.

Plusieurs pacifistes Japonais, porteurs de la parole des Hibakushas (survivants des bombardements atomiques d’Hiroshima et Nagazaki) y participent.

La caravane s’est fixée pour but de sensibiliser l’opinion publique et les élus politiques, sur l’application du Traité de Non prolifération Nucléaire, actuellement bafoué par de développement de nouvelles armes nucléaires par les pays signataires eux-mêmes, comme le fait la France avec le programme des nouveaux missiles nucléaires M51.

Elle sera au Fret, à Crozon, le mercredi 30 août. A cette occasion, La Flottille rade de Brest pour une mer propre, organise une navigation en direction de l‘Ile Longue. Les membres de la Caravane Franco-Japonaise pour la Paix seront embarqués à bord des voiliers présents, ils pourront avoir un aperçu de la mise en œuvre du programme M51 avec les énormes travaux qui y sont actuellement réalisés.

La Flottille, associée à Sortir du Nucléaire, Greenpeace Brest, AE2D, invite tous ceux et celles qui veulent agir pour la paix et le désarmement nucléaire à s’associer à cette initiative.

Rendez-vous au port du Fret (Crozon) le mercredi 30 août à 14h30.

Claudette Pedel, Pierre Le Guen, Daniel Guégan


Contacts :

Flottille rade de Brest pour une mer propre
1 rue Hervé Morvan 29470 Plougastel-Daoulas

- Tél.02 98 04 24 99
- Site : http://flottilleradedebrest.blogspot.com
- Flottille.rade@laposte.net

Mis à jour : mardi 29 août 2006

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article