Création d’un Réseau québécois sur la démocratie municipale

Un article repris du site de Communautique,
publié sous contrat Creative Commons NC-by-SA

l’article en ligne

MONTREAL, le 4 juin /CNW Telbec/ - Les 2 et 3 juin, plus de 200 personnes, provenant de diverses régions du Québec, se sont réunies, à l’initiative du mouvement citoyen D’abord solidaires, dans le cadre d’un premier Forum national sur la démocratie municipale. A travers des panels et des ateliers, des citoyennes et citoyens, des élu-e-s, des membres de groupes communautaires, féministes, écologistes et antiracistes, des employé-e-s municipaux et des universitaires ont réfléchi aux diverses avenues permettant de démocratiser radicalement la démocratie municipale. De plus, des invité-e-s internationaux ont enrichi le débat de leurs propres expériences dans le domaine.

Suite à ce forum, il a été décidé de mettre sur pied un réseau québécois sur la démocratie municipale. Comme l’a souligné Lorraine Guay, lors de la plénière de clôture, "un tel Réseau permettra de maintenir les contacts entre les élu-e-s, les fonctionnaires et la société civile pour faire avancer conjointement certains dossiers, comme les budgets participatifs ou encore des plans d’aménagements qui tiennent compte de la volonté citoyenne. Ce Réseau permettra également de contrer l’isolement et de s’inspirer des bonnes pratiques de démocratie municipale qui existent actuellement afin de les faire connaître et, éventuellement, les étendre et les améliorer".

Lors de la plénière d’ouverture, il a été souligné que "cette démocratisation passe à la fois par la revitalisation de la démocratie représentative et par sa conjonction avec de nouvelles formes de démocratie participative et de démocratie délibérative qui permettent aux citoyennes et citoyens de contribuer activement aux politiques municipales". Elle implique également de contrer l’exclusion, la marginalisation et la pauvreté, d’assurer l’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les aspects de la vie municipale, d’intégrer les populations issues de l’immigration et d’offrir des services publics garantissant la qualité de vie de la population.

Parmi les enjeux que retiendra en priorité ce Réseau, on retrouve l’élaboration d’un manifeste de la démocratie participative qui en fait un outil de décision politique et qui permet, selon Lorraine Guay, "d’associer à la décision politique les citoyennes et citoyens, les groupes communautaires et les syndicats d’employé-e-s municipaux".

Source : Telbec

Mis à jour : jeudi 3 août 2006

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article