Les Bidons Fleuris

L’histoire collective et publique de la réalisation

La règle du jeu était connue de tous, des habitants, de la mairie de quartier, des services espaces verts et services techniques de la ville de Brest : « on va jardiner avec les habitants à même les rues ... pour un temps, celui des récoltes ». Le caractère temporaire de la chose rassure les esprits des uns et des autres. Le projet reste tout de même de fleurir les rues du quartier de St Marc avec des bidons (200 litres). Quand l’idée est lancée en septembre 2004, nombreux sont ceux qui demandent à voir... fleurir.

L’histoire « collective » et « publique » de la réalisation d’une œuvre végétale dans un environnement urbain.
St Marc, secteur de Brest où se mêlent tours et pavillons, sera le décor. Vert le Jardin, association brestoise s’occupera de la mise en scène et les habitants seront les jardiniers. Le projet est d’habiter végétalement l’espace public.
Comment s’y prendre pour que les habitants (qui ne se connaissent pas) d’un même périmètre géographique se prennent au jeu de réaliser une œuvre collective : en faisant de ce projet une histoire publique.

A partir de fin 2004 sont organisées réunions publiques ouvertes à tous afin de présenter le projet. L’accueil du projet « Bidons fleuris » se fait chaleureux mais certains se contenteront « pour cette année » de regarder jardiner les autres. Les craintes de vandalismes sont fréquentes et aussi celle du « que vont dire les voisins ? ». En effet l’image un peu brute du bidon n’enthousiasme pas tout le monde.
Mais pour tous ceux qui trouvent l’idée surprenante mais néanmoins séduisante, il n’est pas difficile de les rassurer en leur notifiant qui ’ils ne seront pas seuls à jardiner des bidons.

81 bidons et 300 jardiniers-habitants

Et en effet 81 bidons vont être livrés sur 27 lieux différents du secteur de St Marc.
Et qui sont ces jardiniers téméraires ?
Des maisons de retraite, des écoles, des Maison Pour tous, Madame la Maire du quartier, une crèche et ... des habitants.

La terre arrive en brouette le jour du printemps.
Dimanche 20 mars, jours du printemps on se donne rendez vous avec des jardiniers de tout Brest sur le parvis de la Mairie de St Marc. Au programme livraison en brouette de la terre dans les bidons des habitants. Ces derniers, devant les 150 personnes venues pousser des brouettes, sont pour la plupart surpris mais rassurés de voir qu’ils de sont pas les seuls à avoir accepter sur leur trottoir des « jardins-bidons ».

Ça jardine dans les rues de St Marc...

Les bidons et la terre étant là, il faut jardiner. Certains se risquent aux semis, d’autres filent chez les jardineries, ou bien espèrent que la voisine qui a un jardin sera généreuse en bouture... Et au fil des jours, dans les bidons fleuries des capucines, des tournesols, des pommes de terre, des artichauts, des fraisiers, des échalotes, encore des capucines...

Des pomme de terre devant la mairie de St Marc

Les habitants de St Marc s’habituent petit à petit à leur nouveau décor qui prend belle allure de jours en jours. Et se mettent à chercher dans tous le quartier les 81 bidons. Une carte des bidons fleuris répertoriant tous les jardins de rue est éditée et distribuée dans le quartier... Les jardiniers-habitants peuvent ainsi allez voir ce que leurs voisins font pousser.

Ça cause bidons dans les rues de St Marc... A chacun son pronostic : certains ont un coup de cœur pour le bidon-vache cf.ci-dessous du Patronage laïque du pilier rouge, d’autres sont séduits par ceux de Mr et Mme Léost avec leur capucines. Et puis on s’étonne que quelqu’un est eut l’idée d’avoir mis des patates dans les bidons devant la mairie du quartier !

Bidons vache

Appropriation de l’espace publique.

Les trottoirs, les squares, les parvis d’un quartier de Brest sont ainsi petit à petit habités par des jardiniers débutants et confirmés. Parce que le projet des bidons fleuris a concerné pas moins de 300 habitants, investir l’espace public aura été possible. Parfois les bidons ont été renversés, les plants ont été volés, les fraises mangés... mais parce que cette histoire avait un sens collectif, les jardiniers-habitants ont redressés, replantés, déplacés, peints les bidons avec l’aide de l’association Vert le Jardin. Ils ont veillé pendant 4 mois a leurs jardins de rue.

La fête des bidons fleuris

Parce que toutes les histoires de jardins se terminent en fête, le 26 juin denier, 200 personnes se sont données rendez-vous au cœur d’un jardin public de St Marc pour la fête des bidons fleuris. Au programme : kermesse jardinière, lecture par les habitants de poèmes écris pour les bidons fleuris, projection publique de l’histoire des bidons (diaporama) afin de rendre visible l’histoire collective. Pour l’occasion de la fête un jury « bidons » s’était retrouvé pour décerner de manière plus poétique qu’arbitraire un prix aux 81 bidons. C’était l’occasion alors de remercier tous les habitants qui s’étaient essayés à cette aventure jardinière.

Fête des bidons
Mis à jour : mercredi 14 juin 2006

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article