www.ecossolies.fr : web social et solidaire... à Nantes

Les 9,10 et 11 juin à Nantes se déroulera un événement assez novateur : Les Ecossolies ou les rencontres de l’économie sociale et solidaire. Tout le mois de juin sera également l’occasion de mettre en valeur les actions des acteurs de ce réseau qui prend de plus en plus d’ampleur. L’action de PiNG à ce propos est de developper des outils et d’accompagner l’association "les ecossolies" a propos de la création et l’animation d’un site web pour lequel le terme "collaboratif" ne saurait être usurpé.

Article repris du site de Ping

Ecossolies.fr un site collaboratif

L’association « les Ecossolies » est composée de membres venant de structures différentes (associations, collectivités, SCOOP, entreprises). L’évènement doit rassembler 300 associations. Celles ci sont représentées dans 7 secteurs d’activités. Il existe deux autres grilles de lecture : par axe (engagement citoyen, création d’activité et d’emploi, vivre ensemble et consommation responsable) et par public. Les objectifs du site sont divers :

- 

Informer le public au fur et à mesure de la construction du projet

- 

Identifier clairement les secteurs, axes et public et les personnes pilotes qui en dépendent. Ceci afin de permettre aux associations de s’inscrire sur le site, de communiquer sur ses actions durant le mois de juin et de se renseigner auprès pilotes.

- 

Permettre aux acteurs des écossolies de préparer des projets communs pour l’évènement mais aussi de mettre en place des définitions et références communes sur l’économie sociale et solidaire sous la forme de textes communs et d’engagements.

Si les deux premiers objectifs sont impératifs, le troisième fait plus l’objet d’observation. D’une part parce qu’il dépend de la participation des acteurs, mais aussi parce qu’il implique un prolongement de cette participation dite classique (réunions essentiellement) vers un mode moins bien perçu : la communication collective par écrit sur internet.

Ecossolies.fr un site de collaborateurs

La réalisation du site s’est faite avec la participation de tous les organisateurs grâce à une liste de diffusion. De nombreuses idées et remarques ont permis d’arriver au résultat actuel : un site se voulant sobre, clair et privilégiant le texte. Le menu à gauche très conséquent ne permet pas de compliquer le reste de la page et nous avons juste ajouté quatre news à droite pour apporter au site une navigation moins linéaire. Le site a été réalisé grace à SPIP (www.spip.net). Nous avons organisé deux séances d’initiation à la rédaction d’articles auprès de rédacteurs du site pour que ceux ci soient complètement autonomes. Depuis, chaque acteur gère sa partie dans le site et met en ligne régulièrement. Le bouton « participer » en haut, légèrement animé, permet facilement aux participants des écossolies de communiquer sur leurs actions.

Le déroulement

Le site existe depuis février ; Depuis, même si l’action n’est pas finie, on peut dégager quelques réflexions Les rédacteurs du site ont bien participé, rendant le site dynamique et attractif. L’identification claire de chaque pilote pour chaque secteur/axe/public a permis de rendre claire une classification qui si elle était justifiée, n’en était pas moins compliquée.

- 

La participation des structures à été le point fort du site. Les propositions et demandes de renseignements via le formulaire de participation ont été très importantes.

- 

La mise à jour régulière et exhaustive des informations pour le public (et la presse) a permis de rendre le site web ecossolies.fr le plus réactif, le plus complet (et certainement le plus économique) de tous les moyens de communication de l’évènement.

- 

Revers de la médaille, le site est devenu indispensable. Et sa disparition du à un problème technique pendant une semaine a posé de gros problèmes. Internet devient souvent un élément indispensable de la chaîne de communication mais ne présente pas de garanties équivalentes aux autres support (a moins d’investir lourdement).

- 

La réflexion sur l’écriture de texte et de projets communs a été anecdotique sur le web, alors que les échanges entre association ont existé pendant les réunions . Peut être la présence d’un forum aurait permis un échange plus dynamique et moins formel sur internet.

Les perspectives

Nous avons encore une fois pu constater l’efficacité des outils collaboratifs pour ce genre de projet. Avec de nombreux collaborateurs, pas toujours identifiés (structures participantes) et une hiérarchie décentralisée (chacun est responsable de son contenu) SPIP a montré toute sa puissance. La suite du site ecosolies.fr dépendra des projets qui suivront l’événement, alors rendez vous à la rentrée !

L’adresse originale de cet article est http://www.a-brest.net/article2474.html

Mis à jour : mardi 6 juin 2006

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article