Festival "rions ensemble" au PL Guerin ... suite

le rire continu

Vendredi 19 mai au PL Guérin, nous étions peu, mais nous étions bien !

Dominique Pont invité par le PL Guérin, malgré sa grande déception ( et nous le comprenons fort bien) de voir un public si clairsemé a tenu à nous faire son spectacle....
Il nous a tiré des larmes... de rire, d’émotions aussi en revisitant les souvenirs d’enfance que nous partageons tous. Sa mise en scène d’adolescent stagiaire est un grand moment , ses jeux de mots, son personnage de torero, d’instituteur de Molène, de parent décalé face à son cancre de fils.....

"Trop bien l’école", qu’il va jouer sur différentes scènes dont le prestigieux Festival d’Avignon nous a réjouit. Nous sommes fiers d’y avoir assisté. D’avoir, par notre ténacité, notre désir de rire en bravant les intempéries (il pleuvait ce soir là sur Brest....) incité DOM PONT à donner le meilleur de lui-même.

Nous avons voté ce soir là pour un ministère de la joie de vivre, pour un adjoint municipal au plaisir de rire. Je souhaite içi relayer les superbes idées de Charles Le Hir, et je serai présente l’an prochain au second festival. En espérant que la communication passe mieux, que ce grand moment soit connu de tous ceux qui ont envie de sortir, de regarder ailleurs que vers la grisaille, de tous ceux qui pense que le lien social est une chance extraordinaire qu’iil faut savoir saisir. Que l’on peut consommer du rire, de la bonne humeur en participant...

Les spectateurs présents souhaitent bénéficier du premier rang l’an prochain.

Un grand merci à Charles le Hir qui nous a offert ces deux soirs un verre de l’amitié, nous permettant de converser avec les artistes. Finalement, la faible participation n’empêche pas la convivialité .... Mais souhaitons un grand tapage médiatique l’an prochain, il nous faudra alors jouer des coudes, mériter notre place !!!!

Un toast au rire

aux idées

aux organisateurs

aux acteurs

au public....

Mis à jour : dimanche 21 mai 2006

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article