CR réunion inter-ccq sur le stationnement du 23 juin 2016

Restitution des propositions « groupes stationnement »
(réunion inter-ccq du 23 juin 2016, salon Colbert)

 

En présence d’une vingtaine de membres, la réunion animée par Valérie Denis, Anne Cuinat-Guerraz, Pierre Yves Brouxel, et Alain Masson (en remplacement de Jean-Luc Polard) s’est articulée autour de la présentation d’un diaporama déjà présentée le 24 mars dernier, mais complétée par des plans selon les propositions des 4 interlocuteurs consultés (élus, techniciens, CCQ, CCI et Vitrines de Brest).

La synthèse réalisée, qui s’articule essentiellement sur la distribution et la réorganisation des zones réglementées sera présentée en l’état le lendemain 24 juin 2016 au conseil de Brest Métropole.
Voici ce qu’il reste de nos propositions (en vert ce qui est validé, en rouge ce qui n’est pas retenu, en bleu ce qui reste en attente).

·  Favoriser les zones orange à rotation rapide autour des commerces

· Compenser le surcoût par la délivrance de gwenneg (équivalent à 30 minutes de stationnement offertes par les commerçants)

· Favoriser les zones vertes autour des habitations

· Compenser le coût par un tarif PIAF résident (effectif en toutes zones)

· Délimiter explicitement les zonages (colorisation au sol, des horodateurs, indiquer les durées maximales autorisées)

· Améliorer le fléchage des parkings, la signalétique, l’information du fonctionnement (dépose minute, jours et horaires tarifés)

· Réguler le stationnement sauvage : transformer les stationnements sur trottoirs larges en places en « épi » (Bd Gambetta, Avenue Salaün Penquer)

· Verbaliser le stationnement dangereux sur trottoir en mandatant les agents des parcmètres (éventuellement après une courte phase d’information)

· Favoriser le stationnement en parking relais en le couplant avec un abonnement tram, une signalétique piétonne (accès port/bas de Siam)

· Octroyer des tickets tram/journée lors de stationnement excentrés

· Evidemment accélérer l’enlèvement des véhicules ventouses et des épaves

· Supprimer la zone payante rue Traverse, au sud est de la rue du Château

· Créer une zone verte avenue Amiral Réveillère (prolongement et, augmentation du parking dédié aux gares)

· Muter la zone orange délimitée par les rues Louis Blanc, Jean Jaurès, Kerfautras, et Yves Collet en zone verte

Signalétique (sujet qui reste à étudier par le service déplacement) : 

· Améliorer la différenciation entre zones verte/orange

· Perfectionner la signalisation des secteurs/quartiers en entrée de ville (repérage des stationnements pour les non-brestois)

· Signaler la localisation des parkings par panneaux différenciés en entrée de zone (ne pas superposer à la signalétique routière)

· Indiquer la disponibilité des parkings à leur proximité, sur une zone à déviation possible (rond-point, carrefour)

· Décliner en applications internet/mobiles

 

Le volet signalétique/information reste en attente de réflexion plus approfondie des institutions, de même que le stationnement des 2 roues motorisés ou non…

Le secteur de la gare fera l’objet d’un remaniement dans les années à venir ; la cohabitation du Parcotrain régi par EFFIA/SNCF et du parking municipal n’est pas suffisante et dans un premier temps, le boulevard Gambetta et une partie de la « zone Réveillère » seront tarifés en régime vert pour favoriser la rotation des véhicules et réguler le stationnement sauvage ; le maintien des 20 minutes de gratuité est confirmé dans le parking clos. Rien n’est prévu pour l’avenue Salaun Penquer ; une signalétique appropriée se met en place autour de la gare ; l’objectif est de « déporter » les sites de dépose et stationnement rapide.

Le secteur du boulevard Jean Moulin/Harteloire/hôpital interarmées, qui sera impacté par la fréquentation du futur téléphérique, est aussi en phase de réflexion ; une zone bleue à durée adaptée (2 heures) est envisagée dans l’immédiat autour du HIA. La fréquentation du parking du Château est en observation.

Le secteur Saint Martin autour des Halles et côté cimetière devient zone verte.

Les alentours de la place de Strasbourg sont réglementés en zone bleue (à durée modulable selon les secteurs) comme cela a été annoncé précédemment par voie de presse.
Le parking Kerfautras reste gratuit ; il fera l’objet d’un réaménagement par moitiés (septembre 2016, 1er semestre 2017) concernant l’aménagement, le marquage au sol et l’éclairage pour délimiter 560 places .

Sur le secteur Recouvrance, des zones bleues sont délimitées autour des commerces et sites touristiques, rien de prévu pour l’instant autour de la gare téléphérique des Capucins.

Selon les institutionnels, le travail des groupes « stationnement » n’est pas terminé. Cependant, ils ne sont pas en capacité de nous proposer une chronologie et une feuille de route à suivre pour le moment. Le CCQ Brest-Centre, qui a décidé de réunir et concentrer tout ce qui concerne la locomotion et ses conséquences dans une nouvelle entité « DEPLACEMENTS » reste donc vigilant et attentif aux développements des « phosphorisations* » des élus et techniciens, et se mobilise dès à présent aussi sur le « Plan Piéton ».

*phosphorisation : le phosphore est essentiel dans le transport d’énergie des cellules humaines en particulier du cerveau ; en brûlant, il émet une violente lumière blanche, d’où peut-être la notion d’idée lumineuse !!

-www.ccq-brest-centre.net

 


Cet article est repris du site http://www.ccq-brest-centre.net/article/cr-r%C3%A9union-inter-ccq-stationnement-23-juin-2016

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article