CCQ SAINT - MARC

CR groupe "AMENAGEMENT" du 27 Mars 2016

Observation sur le bois du "DOUR BRAZ

Saint Marc
Imprimer la page

27 Février 2016

Visite d’observation du Bois du "DOUR BRAZ"

Ce samedi 27 février quelques membres du groupe aménagement du CCQ se sont rencontrés pour (re) découvrir le bois du Dour Braz, frontière naturelle de par son vallon, des quartiers du Guelmeur et de St Marc.
Nous avons trouvé le bois propre, pas de verres cassés ou autres reliefs habituels des espaces communs. Seul bémol, un riverain doit trouver pratique de se débarrasser de ses sacs de végétaux. Une habituée des lieux dit n’avoir aucune crainte à parcourir 2 à 3 fois par jour ce bois, elle y croise quotidiennement des femmes seules en promenade.
Plusieurs essences se partagent l’espace, certaines invasives, comme le houx, empiètent la croissance des jeunes arbres nécessaires au renouvellement arboricole. Une sélection par élagage serait souhaitable. De disgracieux câbles électriques traversent certaines cimes des arbres.
A mi-chemin entre l’entrée principale et l’ex cressonnière un belvédère agrémenté de 2 bancs domine la rade, une table de pique nique y trouverait sa place. L’entretien régulier des abords du grillage coté SNCF éviterait que celui-ci ne se transforme en rideau végétal masquant le panorama. Pourquoi ne pas y imaginer une passerelle en bois qui enjamberait la ligne de chemin de fer. Un sentier sur l’autre rive, mènerait les promeneurs dans le parc de la chapelle Notre Dame Du Bon Port après avoir traversé un bois de pins maritimes.
L’espace entourant l’ex cressonnière n’incite pas à y pénétrer, aucune signalétique n’indique que ce lieu est public. De ce fait les promeneurs « court circuitent » cet endroit, aux sentiers aménagés, qui s’apparente à une propriété privée. La configuration du terrain mériterait pourtant que l’on s’y attarde. (plan d’eau, cascade, jardins en espalier, plantes…).
Sur les hauteurs du bois le long de la rue Brigadier Le Cann une petite esplanade qui serait éventuellement munie de bancs rustiques (pourquoi pas un simple bloc de granit) permettrait aux mamans de laisser jouer leurs enfants dans le bois tout en exerçant une surveillance panoramique, de plus l’endroit abrité bénéficie d’une belle vue sur la rade.
Une mise en valeur de la source en amont du vallon est souhaitée (une modeste fontaine moderne par exemple). La prairie en contre bas pourrait être mise en valeur par le cheminement du ruisseau provenant de cette arrivée d’eau. Certains cheminements pentus sont équipés de rondins grillagés ce qui évite les glissades, leur généralisation sur les endroits glissants serait un plus.

Voir ci dessous documents photographiques


Mis à jour : jeudi 21 avril 2016

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article