CCQ Inter quartiers-CCQ et le numérique

CR Réunion du 23 Juin 2015

Conseil consultatif de quartier
Démarche inter quartiers « CCQ et numérique »

Réunion du 23 juin 2015

Objectif de la rencontre de la rencontre : Suite à la première rencontre organisée le 26 mai 2015, cette séance avait pour objet de présenter quelques outils numériques pouvant répondre à des besoins évoqués par les membres des CCQ présents.

Méthode de travail utilisée :

Rappel des éléments sur la démarche globale « CCQ et numérique »
Présentation d’outils pour faciliter le travail des CCQ et pouvant répondre aux questions soulevées le 26 mai :
• Suivre le cheminement de l’organisation d’une réunion et voir quels outils peuvent être utilisés à chacune des étapes suivantes :
o Choix de la date
o Indication du lieu
o Elaboration de l’ordre du jour
o Prise de notes en cours de réunion
o Rédaction du compte rendu
o Cartographie, carte mentale
o Sonder, évaluer

• Donner à voir et valoriser les travaux des CCQ : diaporama
Ces présentations se sont appuyées sur des exemples concrets permettant de visualiser rapidement les atouts de chaque outil présenté.
Chaque séquence a permis de préciser certains aspects des outils proposés, d’échanger sur les difficultés repérées …
Des notes sur ces échanges étaient prises en direct sur un des outils présentés : https://lite6.framapad.org/p/ccqnum

Prochaines étapes :

Proposition de formations spécifiques CCQ pour approfondir la connaissance et la maitrise des outils présentés ou intégration dans des formations ouvertes aux partenaires associatifs.

11 présents : 4 Bellevue, 3 Brest-centre, 1 Lambézellec, 1 St Marc, 1 St Pierre

En introduction de la rencontre, il a été rappelé quelques éléments du cadre dans lequel était inscrite cette démarche « CCQ et numérique ». A l’occasion du bilan de 10 années de CCQ, plusieurs éléments ont été mis en lumière, notamment la difficulté pour certaines personnes de participer à des temps de rencontre aux horaires proposés pour des raisons professionnelles, familiales …. L’utilisation d’outils numériques peut répondre, au moins en partie, à certains de ces aspects en offrant la possibilité d’intervenir en amont pour contribuer à l’enrichissement d’un ordre du jour, à distance en ayant accès aux échanges, ou à postériori pour prendre connaissance du contenu des travaux, faire part de son point de vue … Un second aspect que les usages du numérique peut enrichir, concerne les modalités de travail et de coopération entre membres des CCQ. Enfin, la pratique et la connaissance de ces outils n’est pas approprié par tous de la même manière et il semble important d’être attentif en priorité aux personnes les plus éloignées et de les accompagner dans ces apprentissages.

Lors de notre réunion, il a été rappelé qu’à beaucoup de besoins exprimés par les membres des CCQ présents en mai, il existe des outils permettant d’y répondre. Pour rester accessible et concret, la proposition a été de cheminer en s’appuyant sur des éléments pratiques auxquels les membres des CCQ sont confrontés :

1 - organiser une réunion :
• Choix d’une date : framadate
• Choix du lieu : openstreetmap
• Prise de notes collaboratives : framapad,
• Rédiger un compte rendu de réunion : wiki

Les outils "framadate" et « framapad » ont une durée de vie limite dans le temps. La date de validité peut être choisie par la personne qui crée le document. Cet élément a son importance, notamment concernant le stockage des éléments contenus sur ces sites. Ces outils sont libres et ne nécessitent pas d’ouverture de compte, par contre ils sont accessibles à toute personne ayant accès à Internet et connaissant l’url précise du pad. Fixer une date limite de validité permet de ne pas laisser dans le temps des informations sur Internet et limite également le coût de stockage de ces informations sur les serveurs qu’il faut alimenter en énergie …

Cette première partie de présentation a permis un échange entre participants notamment sur la capacité à prendre des notes en direct tout en restant attentif aux échanges, sur la difficulté d’écrire à plusieurs en même temps, sur la manière dont chacun à l’habitude de prendre des notes … A ces interrogations plusieurs éléments de réponse ont été apportés :
o comme pour tout outil il y a une phase d’apprentissage et d’appropriation nécessaire et c’est en faisant que la maitrise viendra
o il est possible d’organiser la prise de note collective : certains notent au kilomètre sans se soucier de la mise en page, d’autre se concentrent sur l’orthographe, d’autre sur la forme du document (titre, paragraphes …), les rôles pouvant changer en cours de séance ou d’une séance à l’autre.
o l’outil peut être un bon appui dans les phases préparatoires pour démarrer un travail
o il offre également la possibilité d’enrichir le document après la réunion à partir des notes papier prises en cours de réunion, ce qui répond également en partie à la difficulté de saisie en direct.
o Sur les aspects pratiques : saisir à plusieurs implique d’avoir la possibilité de se connecter à internet à plusieurs et sans doute de s’assurer de l’équipement des salles en wifi.

2- outils cartographiques : UMAP, Chimère (nécessite d’être hébergé) avec comme exemple proposé le parcours de balades organisées par le CCQ de Lambézellec

3 - Sonder, évaluer : framadate dans son option sondage

4 - Carte mentale ou heuristique : framindmap (en ligne, création d’un compte nécessaire), freeplane (logiciel libre à télécharger)

5 - Montrer, donner à voir :

o Prezi (création de compte nécessaire, documents publics dans l’option gratuite)
o Easel.ly : support de communication pour réaliser par exemple des affiches, création d’un compte et documents publics dans l’option gratuite, avec possibilité de récupérer des modèles réalisés par d’autres utilisateurs du site.

En prolongement de cet aspect « outils » du numérique, il a été rappelé la possibilité de formations soit dans le cadre spécifique CCQ ou dans des propositions faites par le service "Internet et expression multimédia". Un calendrier sera diffusé à la rentrée mais des séances pourraient être mise en place à la demande, dès lors que des groupes de 8/10 personnes sont intéressés. Les prises de contact pourront se faire soit par les mairies de quartiers, soit par la Direction de la Proximité.

Mis à jour : vendredi 3 juillet 2015

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article