COMPTE-RENDU Plénière CCQ Europe 14/11/2013

Ordre du jour :
• Le plan climat de la collectivité : rappel des fondamentaux, l’action de la collectivité, l’importance de la mobilisation citoyenne, point sur les initiatives en cours.
• Les commissions : voirie, cadre de vie, vie de quartier, santé.
• Les commissions inter-quartiers.

Le plan climat énergie territorial : rappel des fondamentaux, l’action de la collectivité, l’importance de la mobilisation citoyenne, point sur les initiatives en cours.

Le plan climat est
-  une réponse au défi de changement climatique.
-  une prise en compte des problématiques énergétiques.

C’est un plan d’action sur 5 ans (2012-2017).

En tenant compte des bilans des émissions de gaz à effet de serre, ce plan définit, dans les champs de compétences respectifs de chacune des collectivités publiques :
- Les objectifs stratégiques et opérationnels de la collectivité afin d’atténuer le réchauffement climatique et de s’y adapter.
- Le programme des actions à réaliser afin, notamment, d’améliorer l’efficacité énergétique, d’augmenter la production d’énergie renouvelable et de réduire l’impact des activités en termes d’émissions de gaz à effet de serre.
- Un dispositif de suivi et d’évaluation des résultats.
Il est rendu public et mis à jour au moins tous les cinq ans. Il est compatible avec le schéma régional du climat, de l’air et de l’énergie.

BMO souhaite agir sur 2 points : l’habitat et les déplacements.
Concernant le bâti, 60 % des émissions de gaz à effet de serre sont imputables aux logements construits entre 1949 et 1975.
Concernant les déplacements, 62 % des émissions de gaz à effet de sert sont dus à la mobilité quotidienne.

En Bretagne, nous produisons 8% de notre électricité. Depuis les années 90, la consommation électrique a augmenté de 70% en Bretagne et 46% en France.

L’architecture du plan climat

- Construire la politique énergétique
o Adopter une stratégie en 4 axes (sobriété, efficacité, diversification des ressources, gouvernance)
o Développer les énergies renouvelables

- Penser l’agglomération de demain
o Concilier intensité et proximité
o Articuler développement urbain et réseaux structurants
o Adapter le territoire aux changements climatiques

- Promouvoir une mobilité diversifiée
o Agir à l’échelle du Pays de Brest
o Développer toutes les mobilités
o Améliorer le partage de la voirie entre tous les modes de déplacement
-  Structurer un parc de logements moins énergivores, en portant particulièrement l’effort sur la rénovation du bâti 1949-1975

-  Assurer l’exemplarité de la collectivité
o Sur le patrimoine bâti, les services publics, dans la diffusion des enjeux

La mobilisation des acteurs

L’idée est de mobiliser les acteurs pour atteindre les objectifs.
Comment ?
-  En facilitant l’engagement citoyen : connaître, construire, échanger, enquête de perception des enjeux énergie-climat, engager un plan de communication-sensibilisation.
-  En s’appuyant sur des citoyens relais : visites de sites, formations, ateliers thématiques…
-  En interpellant les scolaires
-  En mobilisant les acteurs économiques.

Proposition d’actions sur le territoire de BMO en lien avec les CCQ Brestois

-  Constitution d’un groupe inter-quartiers CCQ pour faire le lien avec les quartiers et les habitants. Ce groupe constitue un groupe de citoyen volontaires qui élaborent collectivement des propositions dans le domaine de l’électricité et de la mobilité et se fait le relais dans les quartiers.

-  Les pistes d’actions :

o L’électricité : identifier des solutions collectivement. L’objectif est d’évaluer ses consommations d’électricité et mettre en place des gestes pour diminuer la facture. Pour cela, il est pris appui sur l’opération tracko’watts. Elle vise à recruter des familles volontaires pour les sensibiliser sur leur consommation d’électricité spécifique (c’est-à-dire la consommation électrique liée au froid, lavage, éclairage et audiovisuel) et les amener, par la mise e œuvre de gestes simples, à diminuer leur consommation électrique et donc leur facture. Sur le quartier nous avons 3 familles volontaires.

o Les thermo-façades : sensibiliser aux déperditions d’énergie. La thermographie est réalisée par Ener’gence par temps froid et sec. Notre quartier sera thermographié cet hiver. 3 volontaires (2 copropriétés + 1 pavillon)

o Les visites de site : diffuser les pratiques exemplaires
o L’éclairage public : quelques idées en cours notamment sur l’usage nocturne. Par exemple, le pont de Plougastel est éteint la nuit. Equipement des lampadaires pour pouvoir baiser la tension, allumage 1 sur 2… Le service proposera un schéma directeur à l’automne 2014.
o La mobilité : l’idée est d’amener les habitants à prendre conscience de l’impact des transports dans le bilan énergétique, puis travailler à trouver de solutions moins énergivores.

Pour tous renseignements, il est possible de contacter Energence ou Ti’nergie.

Les commissions : voirie, cadre de vie, vie de quartier, santé.

Voirie :
Les animateurs de la commission ont participé à la réunion de programmation 2014. En 2013, 1million 400 de travaux sur notre quartier ce qui représente 50% du budget BMO.

Cadre de vie :
Organisation d’une balade découverte des jardins du quartier le samedi 7 décembre à 14h. Cette balade est également ouverte aux nouveaux arrivants.

Vie de quartier
-  Bilan de la fête du pain le mercredi 27 novembre à 18h.

-  L’accueil des nouveaux arrivants :
Constitué en 2009, le groupe de travail sur l’accueil des nouveaux arrivants sur le quartier de l’Europe est composé des équipements de quartier (Escale, centre social Pen-Ar-Créach et MPT de Pen-Ar-Créach), de Brest Métropole Habitat (BMH), du Relais Parents Assistants Maternels (RPAM), des membres du Conseil Consultatif de Quartier (CCQ) et de la mairie de quartier.

Celui-ci a défini deux axes de travail :
- La meilleure connaissance des structures entre elles. Cela consiste en des séries de visites organisées dans les équipements de quartier, la mairie de quartier, le collège Anna Marly et le CDAS de Lambézellec par les professionnels et les membres du CCQ du quartier de l’Europe. En 2011, 5 visites ont été organisées avec 22 participants et en 2013, 7 visites ont rassemblé 57 participants. L’objectif de ces visites est que chaque professionnel et bénévole puisse connaitre le personnel et les missions des différents partenaires de quartier.

- La création d’un réseau d’habitants-relais. Cela consiste à identifier des habitants sur le quartier, appelés habitants-relais, qui repèrent les nouveaux arrivants. Une fois repérés, un courrier à la signature du Maire adjoint annonce une date et heure de visite avec le nom de l’habitant-relais, éventuellement accompagné d’un professionnel d’une des structures partenaires du projet, qui se rend au domicile du nouvel arrivant. Il propose la pochette d’accueil des nouveaux arrivants éditée par la Ville de Brest et présente le quartier et ses équipements (mairie de quartier, équipements, écoles, commerces…). Il répond également aux éventuelles questions des nouveaux arrivants. Cet axe implique :
o L’identification d’habitants-relais volontaires : une 1ère réunion de présentation a eu lieu le 16 octobre et a permis d’identifier 8 habitants-relais.
o La formation des habitants-relais : des réunions régulières d’information doivent être organisées (missions des structures et équipements, animations à venir, nouveautés…)

Avant de lancer le réseau d’habitants-relais, un questionnaire a été élaboré par le groupe de travail afin de connaître la réaction des habitants. Celui-ci a été proposé depuis avril 2013 par des membres du groupe qui se rendent au domicile des nouveaux arrivants. Au total, 24 nouveaux arrivants ont été contactés. Au regard de l’accueil réservé et des réponses apportées par le questionnaire ainsi que la volonté des 8 habitants volontaires, il est décidé d’entamer la création du réseau d’habitants-relais.

Prochaines étapes :
- Une balade organisée par le CCQ le 7 décembre 2013 à 14h pour les nouveaux arrivants intéressés et repérés par le groupe de travail via le questionnaire.
- Un 3ème série de visites sera programmée dès janvier 2014.
- Une présentation du projet aux gardiens de BMH programmée les 14 et 19 novembre 2013 afin de les impliquer dans la démarche
- Une 2ème rencontre avec les habitants-relais pour signature de la charte de l’habitant-relais.
- Une 1ère formation à l’intention des habitants-relais à programmer dès 2014.

Santé
La commission a organisé une soirée échange débat du 24 septembre sur la santé mentale animée par 2 psychiatres de l’hôpital de Bohars. Le bilan est positif. Le groupe se réunit le mardi 3 décembre à 18h30 pour définir ensemble les axes de travail à venir.

Une formation à l’utilisation du défibrillateur a été proposée en juillet. Il est possible de programmer une nouvelle date de formation si demande.

Les commissions inter-quartiers.

Travail sur le bilan 203-2013 :
Catherine André et Magali taragna représente notre quartier dans ce groupe de travail.
Vous trouverez ci-joint le compte-rendu de ces rencontres.

Mis à jour : lundi 10 mars 2014

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article