DISCO SOUPE

LA RECETTE ANTI-GASPI

Saint Marc
Imprimer la page

Le credo des disco-soupes ? Jouer la convivialité contre
le gâchis en organisant des soirées festives, musicales
et gratuites à partir de fruits et légumes invendus ou
destinés au rebut.

Article rédigé par Sandrine Pierrefeu dans le cadre des rencontres Brest en biens communs

"Une disco soupe est un événement joyeux et collectif de lutte contre le gaspillage. C’est une manière positive de sensibiliser les gens au fait que plus de 2 millions de tonnes de nourriture sont jetées chaque année en France pour de mauvaises raisons : beaucoup de fruits et légumes sont mis au rebut pour cause de calibrage non conforme." explique Gwendal Briand, de l’association Collporterre.

"L’idée des "soupes" est de mobiliser des personnes pour récupérer des fruits et légumes en fin de marché, auprès des grossistes ou dans les magasins. Tout le monde se met ensuite au travail, en musique, pour la "pluche", la découpe, la cuisson
puis la dégustation." Poursuit Gwendal. A l’initiative de la première soupe finistérienne, en 2012, Gwendal et Amandine ont lancé un collectif à Brest, où la formule a surpris et séduit. En Finistère, en Bretagne et dans le reste du pays,
les disco-soupes se multiplient.

Pendant Brest en biens communs, la Disco Soupe s’ajoutera à la dégustation des soupes concoctées par les habitants de Saint-Marc. Non seulement les recettes des meilleures soupes ont été libérées et circulent sur le réseau, mais cette année tout le monde mettra la main à l’économe pour concocter la grande tambouille gratuite de l’automne.
www.collporterre.org
http://tinyurl.com/odwqhcs

L’adresse originale de cet article est http://www.a-brest.net/article14065.html

Mis à jour : lundi 9 décembre 2013

©© participation-brest, article sous licence creative common info