CCQ Brest Europe

Compte-rendu de la plénière du 12 juin 2012

Ordre du jour
• Présentation de la halte Fréderic Ozanam
• Echange avec le service « déchets / propreté » à partir des préconisations, sur les points de collecte du verre, élaborées lors de la dernière plénière.
• Echange sur les commissions de travail

Présentation de la halte Fréderic Ozanam

Le président et la vice-présidente de la halte ont présenté le fonctionnement de cette dernière. Fin septembre la halte va arriver sur notre quartier dans les anciens locaux de l’aumônerie de Kerichen. Elle se trouve actuellement rue Boileau.

La halte est une association loi 1901 de lutte contre les exclusions, affiliée à l’UOF Saint- Vincent-de-Paul, qui existe depuis 22 ans. C’est un centre d’accueil de jour sans hébergement, pour les hommes et les femmes de plus de 18 ans. Elle est ouverte les week-ends et les jours fériés de 9h à 17h, toute l’année. Elle accueille environ 100 personnes par jour d’ouverture (25% de femmes, 75% d’hommes).

La halte propose un accueil convivial, anonyme à des personnes très fragilisées, en détresse matérielle ou psychique ou en situation de solitude ou d’isolement.
Actuellement, elle accueille beaucoup de personnes bénéficiaires du RSA, quelques personnes en grande marginalité (10), beaucoup de personnes âgées isolées résidant à St Martin. L’âge moyen se situe autour de 35-45 ans, 15 % ont moins de 25 ans.
Elle propose aussi deux permanences par semaine pour un accueil plus personnalisé à la demande et accompagne les personnes qui souhaitent renouer avec les services sociaux.

Lors des ouvertures, il est proposé un petit-déjeuner, un repas chaud le midi. La cafétéria est en libre-accès toute la journée. Il est demandé une participation financière pour les repas.
La halte fournie des colis alimentaire de dépannage (4 repas pour une personne).
Les personnes accueillies peuvent également prendre des douches ou laver leur linge (participation de 2€).

Durant la journée, des ateliers, des jeux, de la lecture sont proposés. Il est possible de participer aux activités proposées par le CCAS (belote, pétanque…). La halte organise une sortie par trimestre.
Elle accueille les chiens des personnes en errance (environ 4 ou 5 chien par jour). Un dispositif anti-aboiement est installé dans les locaux.

La halte est gérée par une directrice entourée d’une équipe d’une cinquantaine de bénévole. C’est un engagement à temps choisi (un jour par mois par exemple). Les tâches sont diverses : accueil, cuisine, entretien, logistique… Chaque bénévole respecte la charte du bénévolat mise en place à la halte.

Elle a un soutien financier du conseil général, de la ville de Brest et des donateurs. La Banque Alimentaire fournie les colis. Elle travaille avec les associations d’accompagnement et d’insertion.

Echange avec le service « déchets / propreté » à partir des préconisations, sur les points de collecte du verre, élaborées lors de la dernière plénière.

Pour rappel, les préconisations étaient les suivantes :
 Communiquer sur l’emplacement des containers en verre dans chaque micro-quartier.
 Proposition de mettre en containers à l’entrée du stade du Petit Kerzu (côté rue du Général Paulet).
 Le container situé dans le virage Coat ar Piquet / Kergonan est mal placé (stationnement dangereux). Proposition de la déplacer rue Vernis, au CTM.
 Est-il possible de mesurer le volume de récolte de certains containers ?
 Peut-on corréler l’emplacement des containers avec le nombre de personnes âgées présentes dans certains quartiers ?
 Est-il possible de placer des nouveaux points de collecte : rue Michel Morrand à côté des parkings, près du jardin Beauregard (le plus proche se situe rue Salengro et il ya un grand dénivelé).

Les propositions du service :
 Elaborer un plan par micro-quartiers avec les emplacements des containers à verre. Les membres du CCQ se proposent de les distribuer aux habitants du quartier. Une rencontre avec le service déchets / propreté et les IDP est prévu pour élaborer ce plan.
 L’idée du container rue du petit Kerzu est retenue. Il reste à vérifier les contraintes techniques (pas d’arbres ou de fil électrique eu dessus, largeur des trottoirs, proximité des habitations, les pentes).
 Le souhait du service est de ne pas déplacer les containers, il préfère en ajouter si besoin. Container rue Vernis à l’étude.
 Il est possible de mesurer le volume de récolte de chaque container. Pour information, les containers placés sur les parkings de supermarchés collectent beaucoup, de même que les zones de passage.
 Pour les personnes âgées, il faut vérifier les statistiques démographiques.
 Rue Morrand, il est proposé de collecter plus souvent car le container est souvent plein.

Echange sur les commissions de travail

Groupe inter-quartiers PLU

Il était demandé à chaque quartier de donner un avis et des propositions sur les Espaces et formes du quartier auxquels tiennent les habitants, qu’ils souhaitent voir préservés, qui sont attractifs ou identitaires, ceux qui gagneraient à évoluer, de voir comment gérer les transitions entre les différentes formes urbaines et enfin de définir la proximité.

Voici ce qui a été proposé par le quartier de l’Europe :

Ce qui est attractif et contribue à la proximité
-  Le Phare de l’Europe constitue un lieu de promenade avant d’être un lieu de consommation.
-  L’offre scolaire : écoles, collèges, lycées… dans le quartier.
-  L’offre médicale : médecin à proximité
-  L’accès aux sorties de la ville tant vers l’est que vers le sud
-  Le calme : peu de nuisances sonores (à relativiser selon le lieu d’habitation : axes routiers surchargés à certaines heures)
-  Le calme « social » : peu de délinquance (à relativiser aussi)
-  L’ « ouverture » de Pontanézen sur les plans paysagers et architecturaux modifie l’image de ce quartier.
-  Le milieu associatif, très développé, permet le développement des relations sociales.
Ce qui pose problème et peut, doit être amélioré
-  Le quartier de l’Europe n’a pas d’identité : c’est un agrégat de plusieurs micro-quartiers. On observe une confusion entre le quartier de Pontanézen (expression reprise par le CUCS, par exemple) qui est une partie du quartier de l’Europe. Cela nous amène à nous interroger sur la définition à donner au mot quartier à Brest qui ne couvre pas les mêmes entités pour tout le monde. Le CCQ propose l’utilisation d’autres dénominations telles qu’arrondissement.
-  Le quartier est particulièrement concerné par la juxtaposition de zones commerciales et résidentielles : plusieurs points y font référence avec l’objectif de préserver une qualité de vie en ville :
-  Exiger (revoir la règlementation) que les commerces attirant une forte clientèle prévoient des places de stationnement en nombre suffisant, pour éviter le stationnement sur la rue, le trottoir ou devant chez les voisins.
-  Prévoir des zones tampons entre le commercial et le résidentiel
-  Prévoir dans l’attribution de permis de construire qu’une certaine intimité soit garantie aux habitations avoisinantes, le maintien de l’ensoleillement… Par exemple, à proximité d’une habitation à R+1, autoriser du R+2, mais pas de R+3 ou 4.
-  Les zones vertes manquent dans le quartier.

Cadre de vie / propreté

Cette commission travaille sur 3 projets :

-  Création d’un chemin de randonnée à travers le quartier de l’Europe afin de découvrir l’historique des « micro-quartiers » qui la composent (recherche auprès des archives de la ville, interroger les anciens du quartier, créer des panneaux résumant les renseignements récoltés. Deux balades de découverte du quartier ont eu lieu est ont permis de repérer des chemins.

-  Sensibilisation des propriétaires d’animaux sur les nuisances des déjections canines. Etant donné que ce phénomène touche l’ensemble de la ville, la commission est arrivée à la conclusion que la journée de sensibilisation devait être réalisée à l’échelle de BMO, pilotée par un groupe inter-quartier.

-  Développer le marché déjà existant rue Daumier : les membres de la commission ont rencontré les commerçants en place afin de connaître leur avis. L’ensemble souhaite voir s’étoffer le marché. Des rencontres avec les services de BMO concernés sont programmées pour la rentrée. A suivre…

Vie de quartier

-  Les membres de la commission participent aux balades urbaines organisées lors de l’inauguration du Tram. Ils seront chargés de présenter aux enfants un petit livret sur le tram.
-  Plusieurs membres de la commission sont également bénévoles du réseau voisin’age. Appel à d’autres bénévoles, renseignements auprès du centre social de Pen ar Créach.
-  En partenariat avec le collectif Europe Animation, une fête du pain sera organisée le dimanche 14 octobre 2012. L’idée de l’organisation d’un événement centré sur le Pain est née au sein du conseil consultatif. Le Pain a une valeur symbolique dans toutes les cultures autour de la convivialité, de l’échange et du partage.
L’idée est aussi de créer une identité de quartier, de renforcer le sentiment d’appartenance et de fédérer les associations, écoles et structures autour d’un projet commun.
Les idées : exposition sur les moulins et le blé, concours de dessin au sein de la maison d’arrêt puis exposition à la mairie, exposition des travaux des écoles, cuisson de pain dans un four, atelier de fabrication de pâte à pain, atelier de fabrication de décor de pain, concours de la meilleure tartine, partage et dégustation des différents pains, initiation à la confection de crêpes, échange de recettes de pain, animation musicale, jeu du monde, conte sur le pain, création de maquette de moulins

Santé (prochaine rencontre le 10 septembre à 18h30).

Un diagnostic santé a été réalisé par 2 stagiaires du service santé de la ville de Brest afin de mieux connaître les besoins des habitants.
Les pilotes de la commission présenteront ce travail à la prochaine plénière. A suivre…
Les différentes demandes de la commissions (formations, conférences) ont été transmises et seront travaillées en lien avec le service santé de la ville.

Voirie (Prochaine rencontre de la commission le 13 septembre à 18h.)

Les concertations concernant l’aménagement de jardin :
-  Jardin Saint-Jean : après la phase de concertation avec les habitants, les travaux démarrent début septembre.
-  Jardin Saint-Jo : réunion de concertation avec les représentants du conseil syndical en lien avec les CCQ de l’Europe, de Brest-Centre et de Saint-Marc. Le projet sera présenté en réunion publique aux riverains au cours du second semestre. Des arbres qui ne devaient pas subsister dans le cadre du projet établi par le cabinet de paysagistes ont été abattus.

Les travaux de voirie :

-  Carrefour Masson/Lesven/Louppe : réalisation en définitif
-  Rue Paulet : réfection complète de la chaussée entre Verny et Kermaria : 1 mois ½ de travaux à compter de septembre
-  Rue de Ker-Héol : démarrage du projet établi dans le cadre du réseau voisin’âge pour un mois de travaux.
-  Rue Jules Lesven portion entre la rue Jean Jaurès et la rue Hoche : à partir d’un avant-projet, une concertation a été organisée par la mairie de quartier. Elle s’est déroulée en plusieurs étapes : rencontre de la mairie de quartier avec le directeur de l’école Saint-Joseph et le principal du collège Anna Marly, la CPE et le directeur de la SEGPA et deux points de rencontre proposés aux habitants au cours de la semaine (en fin de matinée et en fin d’après-midi) suite à la diffusion d’un courrier auprès des riverains.
-  Présentation du projet d’aménagement du carrefour Daumier/Gouesnou.
La rue de Gouesnou est barrée jusqu’au 31 août pour réalisation d’un plateau surélevé en béton lavé. Deux mois de travaux suivi d’un mois de séchage.

Mis à jour : lundi 9 décembre 2013

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article