le Semaphore

- Objet : espace d’accueil et d’animation pour personnes handicapés adultes
- Contact : johanna de Roon (johanna.deroon@epal.asso.fr)

Le sémaphore a pour but de proposer aux usagers adhérents des loisirs et des rencontres à l’extérieur ainsi que des animations à l’intérieur de l’espace afin de faciliter l’intégration des personnes handicapées dans la société.

Le fonctionnement du sémaphore :

Le sémaphore élabore chaque mois un programme. Le programme est élaboré en collaboration avec les usagers et les bénévoles. Il est ensuite distribué auprès des adhérents, des bénévoles, des organismes partenaires et des structures susceptibles d’accueillir des personnes handicapées et malades psychiques. Les usagers s’inscrivent ensuite aux activités qui les intéressent.

Les bénévoles :

Le groupe de bénévoles est constitué principalement d’étudiants du secteur social. Ils sont formés par l’association EPAL. Tous les bénévoles suivent une formation à l’animation et à l’handicap pendant la période de leur engagement d’animateur-bénévole au sémaphore.

Les adhérents :

Ce projet concerne toute personne adulte présentant une déficience intellectuelle, une maladie psychologique stabilisée ou une infirmité motrice ou tout autre difficulté, passagère ou non.
La plupart des usagers/adhérents ont entre 25 et 45 ans. Les différences d’âges et d’handicap ne semblent pas poser de problème.
Le sémaphore constitue progressivement des groupes selon les centres d’intérêt et/ou les affinités. Ainsi se créent des groupes : « informatique », « promenade », « danse bretonne », « cuisine »...
Les activités sont très variées. Certaines ont lieu le soir et le week-end.

L’adhésion annuelle est de 20€. Les activités sont partiellement gratuites. Les activités payantes sont de l’ordre de 3 à 6€.

Sémaphore permet un accompagnement des projets, individuels et collectifs. Il permet aussi aux adhérents d’avoir un statut dans la société, et d’aller sur le chemin de l’intégration.

A l’avenir, il serait souhaité que des partenariats se mettent en place avec les structures de quartier.

Mis à jour : vendredi 7 janvier 2005

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article