le mouvement "vie libre"

- Objet : guérison, réinsertion et promotion des malades alcooliques et de leurs familles/ prévention et lutte contre les causes.
- Contact : Vie Libre, 33 rue du château, brest. 02 98 44 44 53

Le mouvement vie libre fut fondé en 1953.

Reconnue d’utilité publique comme un mouvement national de jeunesse et d’éducation populaire, cette association est formée de buveurs guéris, d’abstinents volontaires et de sympathisants.
Son but est d’aider à la guérison et à la promotion de toutes les personnes victimes de la maladie alcoolique, et de lutter contre les causes qui l’engendre.

Ce mouvement est actif sur Brest et sa région :

- vie libre travaille avec les corps médical et social :
En effet, si les médecins soignent la dépendance physique et psychique, les actions de vie libre sont complémentaires : le malade voit dans les buveurs guéris un espoir de guérison. L’objectif est aussi de faire reprendre confiance aux proches des malades (conjoint, enfants, familles)

- vie libre et la lutte contre les exclusions :
Vie libre aide le malade alcoolique à se délivrer de la maladie de l’alcool, à reconquérir sa liberté, se sentir bien dans sa tête, dans son corps et dans ses actes.

- les actions de vie libre en prison :
Le nombre de détenus incarcérés pour un délit commis sous l’influence de l’alcool est très important. Le temps de détention, s’il permet une suspension du problème « alcool », ne change rien à la problématique. Quelle que soit la durée de l’incarcération, la résurgence du problème « alcool » est quasi-automatique à la libération. Vie Libre va vers le malade, là ou il est, là ou l’alcool l’a amené. Vie Libre n’est pas une « activité » en prison, pour aménager le temps carcéral, mais un mouvement au service de l’homme, pour lui permettre de se reconstruire.

- les actions familiales :
La maladie alcoolique atteint le malade dans sa globalité. Les soins ne sont qu’une étape. Par les rencontres à domicile, les conseils, les réunions... nos militants essaient d’aider le/la malade et sa famille à se reconstruire.

- les actions de prévention :
Si l’action primordiale de vie libre est d’agir auprès des malades de l’alcool, femmes et hommes, pour les acheminer vers la guérison, la prévention par l’information joue un rôle très important.
L’information permet de faire entendre plusieurs messages : les dangers d’une alcoolisation aiguë ; les risques liés, à long terme, à une consommation régulière ; le souci d’offrir le libre choix.
Des actions de prévention sont notamment effectuées dans des lycées.

-  enfin, vie libre est préoccupée par la formation afin que tout malade alcoolique soigné, puis guéri, puisse restructurer, équilibrer, accroître sa personnalité et retrouver une vie familiale harmonieuse.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site www.vielibre.asso.fr

Mis à jour : vendredi 7 janvier 2005

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article