FORUM EMPLOI, TALENTS DE NOS QUARTIERS

De l’habitat à l’éducation en passant par l’économie, etc., notre territoire se développe par la contribution croisée de la puissance publique, de la vie associative sans oublier l’initiative citoyenne. Celles-ci renforcent la démocratie.

Cette fiche est le résultat d’une analyse comparative des divers entretiens réalisés par Leïla Milandou, stagiaire à la mission Développement Social Urbain de Brest métropole océane.

Lire les autres fiches

Description

Dans le cadre du volet Insertion Emploi du CUCS, suite à une proposition de l’Etat, les partenaires de l’insertion sociale et professionnelle brestois ont co-organisé un forum de l’emploi. Le but était de rapprocher les demandeurs d’emploi des quartiers prioritaires où le taux de chômage est particulièrement élevé, des entreprises locales qui recrutent. Afin de répondre au mieux aux attentes des demandeurs d’emploi, les partenaires se sont appuyés sur des groupes d’habitants en insertion professionnelle pour connaitre leurs besoins et demandes. Le forum s’est tenu le 7 décembre 2011 à Bellevue pendant toute la journée.

Dans quel contexte est née l’action ?

Face au taux de chômage élevé dans les quartiers prioritaires des villes, le gouvernement Fillon a incité les acteurs locaux à organiser des forums emplois. Cette proposition a été accueillie favorablement par les acteurs de proximité qui se sont investis pour proposer une réponse adaptée aux problématiques exprimées par les habitants en parcours d’insertion professionnelle.

Quel cadre a nécessité la mise en oeuvre de l’action ?

Le sous-préfet a fait appel à l’instance Service Public de l’Emploi Local (SPEL), et au Groupe Solidarité Emploi (GSE) ainsi qu’aux professionnels encadrant les groupes d’insertion comme ICEO.

Dans quel registre de la participation se situe l’action ?

  • Information

Des stands d’information étaient organisés où les habitants à la recherche d’un emploi pouvaient rencontrer des professionnels pour échanger avec eux sur leur métier, les CV, la création d’entreprise, etc.
Il était également possible d’essayer de conduire un poids lourd ou un bus (simulateur) de poser du carrelage, etc.

Au-delà de l’information reçue, les demandeurs d’emploi avaient la possibilité de postuler sur des offres d’emplois proposées.

Par ailleurs, les demandeurs d’emploi, inscrits dans des groupes de proximité ont été consultés par les organisateurs pour que l’organisation de la journée réponde au mieux à leurs attentes.

A quel enjeu répond l’action ?

  • Evolution des positionnements : Rendre les offres d’emploi de la ville concrètes et ainsi redynamiser des demandeurs d’emploi en perte de confiance quant à leurs possibilités d’insertion professionnelle.
  • Reconquête de l’estime de soi : Mobiliser les habitants dans leur parcours d’insertion professionnelle. Redonner confiance dans le parcours de recherche d’emploi. Trouver des conseils auprès des employeurs.
  • Autre « Transformation de l’image des institutions » : Revaloriser Pôle emploi.

Quelles méthodes participatives ont été employées ?

  1. Rencontre entre le Groupe Solidarité Emploi et les acteurs professionnels de proximité pour qu’ils fassent le relais auprès des demandeurs d’emploi pour recueillir leurs attentes sur l’organisation du forum.
  2. Rencontre directe des habitants demandeurs d’emploi dans les groupes d’insertion afin de recueillir leurs attentes.
  3. Communication par affiches, par site internet dédié au forum (horaires des ateliers, noms des entreprises, préinscription) par facebook. .
  4. Job dating selon un protocole : Lors de simulations d’entretiens les demandeurs d’emploi recevaient un regard critique et des conseils de la part des employeurs.
  5. Dans un espace dédié, les groupes de demandeurs d’emploi pouvaient valoriser les activités du groupe.
  6. Modes de garde pour les enfants en bas âge : des places gratuites dans différentes haltes garderies des quartiers de la ville ont été réservées et 2 animatrices mises à disposition par la ville accueillaient les enfants sur le forum.
  7. A l’entrée, distribution de pochettes d’information sur l’ensemble des stands et possibilités offertes durant le forum.
  8. A la sortie, questionnaire de satisfaction avec possibilité d’être aidé pour le remplir en cas de difficultés liées à l’écrit.
  9. Affichage des offres d’emploi locales.

Quels résultats étaient attendus en termes de participation ?

  • 200 personnes étaient attendues.
  • Rendre la recherche d’emploi compatible avec des offres concrètes.
  • Valoriser les dynamiques individuelles et collectives de recherche d’emploi.

Qu’est ce qui permet d’évaluer les résultats ?

  • Des pochettes d’accueil ont été réimprimées en cours de journée : 200 pochettes à l’avance et 400 imprimées en tout.
  • Des entretiens menés durant le forum ont débouché sur des recrutements.
  • Le niveau de satisfaction exprimé dans le questionnaire de satisfaction et par les participants par la suite.

Quels résultats sont obtenus en termes de participation ?

La recherche d’emploi s’est concrétisée pour des participants, d’autres se sont inscrits en formation. Le forum a ainsi permis de participer à la reconquête de l’estime de soi et à l’évolution des positionnements.

SYNTHESE


Le forum a atteint et dépassé ses objectifs de participants, probablement parce que les organisateurs et acteurs de proximité de l’insertion sociale et professionnelle se sont assurés de la pertinence et de l’efficacité du forum, en associant des représentants du public visé. Ceux-ci ont pu partager leurs attentes vis-à-vis de ce type de journée et s’y impliquer activement.

Mis à jour : jeudi 29 novembre 2012

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article