CCQ de Saint-Marc

Commission « Cadre de vie »

22 octobre 2012

Saint Marc
Imprimer la page

Thème de la réunion : le devenir de la promenade du Moulin Blanc face au développement des EMR (Energies Maritimes Renouvelables)
La commission cadre de vie a donc invité Madame Nathalie CHALINE, Maire adjoint du quartier de Saint-Marc et Madame S. CARIOU, architecte paysagiste, chargée, par la région, d’effectuer un cahier des charges sur un aménagement de cette promenade.
La réunion s’est déroulée en trois temps :
1)Intervention de Madame CHALINE,
2)Diaporama présenté par A3 paysage ;
3)Discussion.

Premier temps
Nathalie CHALINE a résumé les trois ateliers interfaces entre la ville et le port qui se sont déroulés depuis les mois de juillet, septembre, octobre et qui ont permis, grâce à des discussions constructives entre les Brestois et les représentants de la Région, de présenter une image future du devenir de la promenade face à l’industrialisation du polder actuel et de l’extension de quinze hectares qui prendra corps au bout de la digne actuelle. Cette concertation publique se terminera par une réunion le 28 novembre 2012 au Quartz. Puis, en avril-mai 2013, Monsieur J.J LE NORMAND, responsable du projet EMR, présentera le projet industriel avec l’aménagement finalisé de la promenade à la commission cadre de vie.

Deuxième temps
A3 paysage a fait une présentation des aménagements possibles de la promenade sur le polder : avec un rappel de la plage dans les années 1955, de la topographie du site, qui est à la fois un attrait du rivage et de l’univers maritime (usages divers : sports, marche, repos contemplatif…)
Comment cette promenade va-t-elle évoluer ? En un espace tampon entre le sentier et le site industriel. Un belvédère serait possible, aménagé sur un talus-butte réalisé par les matériaux (cubes de terre valorisés, environ 6 hectares). Ce belvédère devra être tourné vers la mer mais aussi vers le polder, ce qui permettra d’avoir deux aspects : un aspect matériel orienté vers la mer et un aspect industriel orienté ver le port. Cet aménagement pourra permettre de sensibiliser le public à la filière EMR. D’autre part, un prolongement de la promenade serait possible sur une petite partie de l’extension du polder après sa stabilisation (deux à trois ans) en sachant que le public, par la suite, se l’appropriera par usage. D’autres fonctions peuvent être attribuées à ce futur aménagement : parcours sportif, lieu de contemplation et de détente, site d’observation du port.
Pour terminer, A3 paysage nous a montré des aménagements similaires sur d’autres ports en Europe comme le quai des Cageux au Québec (le lac du Bourget en Savoie pour la France), vues de mer au Danemark.

Troisième temps
Questions diverses posées :
Peut-on proposer des solutions pour la mise en place du talus ?
Y-a-t-il un budget de réservé pour le projet paysagé ?
Au niveau de la boucle, comment s’insérera-t-elle dans le talus ?
A-t-on quantifié le nombre de personnes fréquentant la promenade ?
Le CCQ peut-il continuer à faire des propositions pour l’aménagement de la promenade ?
Commentaire :
Bonne présentation de la part de A3 paysage, vision plus humaine et plus esthétique de la poldérisation.

Le vœu émis par la commission cadre de vie a été respecté.

Mis à jour : vendredi 23 novembre 2012

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article