Brest en biens communs - 2ème édition

Invitation à la première réunion de préparation

Agenda

29 mar

Brest en biens communs - 2ème édition

à l’hôtel communautaire de Brest métropole océane (salle de réunion B30), rue de Coat Ar Gueven.

Mardi 29 mars 2011 17:00-18:30

Brest-Centre

Article complet

Depuis la première édition de « Brest en biens communs » en 2009, la question des biens communs a largement progressé avec l’essor des cartes ouvertes, des données publiques et le développement de projets tels Sesamath où des enseignants mutualisent et co-produisent.

Nombre d’acteurs brestois partagent aujourd’hui ce souci d’élargir les biens communs et nous vous proposons d’organiser ensemble une seconde édition de « Brest en Biens communs » en octobre 2011.

Pour cela nous avons le plaisir de vous inviter à la première réunion d’organisation qui se tiendra :

le mardi 29 mars à 17h00

à l’hôtel communautaire de Brest métropole océane (salle de réunion B30), rue de Coat Ar Gueven.

Au fil des années et des projets, les initiatives visant à élargir les biens numérisés mis en commun se sont développées au pays de Brest.

Aujourd’hui des dizaines de sites publics et associatifs, des centaines d’articles de Wiki-brest, Territoires sonores ou Wiki-débrouillard, des dizaines de blogs vidéos du Médiablog coopératif des centaines de photos sur la photothéque "Un zef d’images" ou Flick-r, des documents publics de la collectivité, des musiques, des co-productions comme le CD bureau-libre-free-eos ... ont vu leurs droits d’usage élargis par leurs créateurs.

Brest a été la première agglomération à libérer ses données géographiques facilitant l’émergence du projet cartes ouvertes impliquant plusieurs communes telle Plouarzel qui a pu après ses cartes-parties distribuer une carte libre à tous ses habitants

Des enseignants, des chercheurs choisissent aussi de rendre leurs cours ou publications réutilisables.
De nouveaux projets comme le « portail des savoirs » vont permettre un accès facilité à l’ensemble des cours et conférences en favorisant la réutilisabilité des contenus.

Dans une société où les inégalités se creusent, ce mouvement de mise en biens communs permet le partage et la réutilisation, crée de la solidarité.
La Ville de Brest et ses partenaires de l’appropriation sociale d’internet et du multimédia au pays de Brest proposent aujourd’hui de co-construire une semaine de manifestations et d’initiatives au mois d’octobre prochain.

L’adresse originale de cet article est http://www.a-brest.net/article7322.html

Mis à jour : mercredi 16 mars 2011

©© participation-brest, article sous licence creative common info