La ville de Brest labellisée Territoire innovant 2010

Aux interconnectés à Lyon en décembre 2010

A l’occasion du Forum annuel des "Interconnectés" [1]
à Lyon les 13 et 14 décembre 2010, la ville de Brest a été labellisée "Territoire innovant"

Les Interconnectés remettent depuis 2008 le Label Territoires Innovants afin de récompenser les projets innovants en matières d’usages et de démocratisation des TIC.

25 projets ont été labellisés répartis en cinq catégories :
- Internet social et accès pour tous,
- Ecole numérique,
- Nouveaux médias et développement économique,
- e-Tourisme,
- Ville intelligente et développement durable,
- Performance et outils collaboratifs.

Près d’une centaine de projets ont été présentés au jury des Interconnectés pour obtenir ce label qui met en valeur les nouveaux usages numériques développés en 2010 au sein des territoires.

La ville de Brest a été primée dans la catégorie "Internet social et accès pour tous" pour sa politique d’appropriation sociale des TIC.

Retour sur la politique d’appropriation sociale des TIC à Brest

Pour faire en sorte que la diffusion des usages d’internet et du multimédia ne laisse pas de côté des personnes déjà en difficulté ou isolées socialement, la ville de Brest développe depuis 12 ans une politique d’appropriation sociale volontariste basée sur une implication progressive des acteurs locaux et leur accompagnement.

Dix ans après la mise en place des premiers « papis » les points d’accès publics, chaque année une dizaine de nouveaux acteurs, le plus souvent liés à l’insertion et au travail avec des publics en difficulté sociale, rejoignent le réseau des 100 papis et permettent de toucher tous les publics en grande proximité.

Plus de la moitié des 30 projets soutenus chaque année dans le cadre de l’appel à projets multimédia concernent des publics de la politique de la ville ou des personnes en difficulté sociale en faisant de l’expression multimédia un outil de reconquête de l’estime de soi.

Les dizaines d’ateliers annuels autour de l’écrit public, des vidéos, du logiciel libre ont permis le développement de dizaines de blogs et de radios vidéos portées notamment par le médiablog coopératif.
Ces espaces d’initiatives et ces ateliers qui croisent les personnes sont le terreau de projets de territoires comme wiki-brest (un millier de contributeurs, 15 000 articles), le réseau de sites participatifs, le projet cartes ouvertes, ou la maison du libre.

La politique publique est ici une co-construction : c’est de la rencontre « d’internet de quartier » et « d’internet de rue » (ATD quart monde) qu’est née notre compréhension du multimédia outil de valorisation des personnes et de reconquête de l’estime de soi.

Le site participatif « repères-brest » qui associe comme co-administrateurs 60 associations de l’insertion et de l’action sociale rend compte de cette appropriation aujourd’hui partagée par des dizaines d’acteurs de l’action publique sociale au départ fort éloignés de l’internet et du multimédia.

L’internet pour tous à 1€ par mois mis en œuvre sur Kerourien, quartier politique de la ville nous a montré la difficulté et le temps long de l’appropriation par les personnes qui n’ont ni usage ni habiletés nécessaires à l’interaction avec l’écran informatique. Là aussi c’est la pratique du travail en réseau entre association d’éducation populaire, centre social, association de locataires, bailleur social et acteurs du quartier qui nous permis d’impliquer 10 à 15% de personnes jusque là sans usage ni outil.

Cette dynamique territoriale est animée par une équipe de 8 personnes qui relient, accompagnent, rapprochent besoins et offre de formation, développent une culture participative et collaborative en attention aux initiatives données à voir et travaillent en réseau avec les acteurs des territoires qui partagent cette problématique.

L’adresse originale de cet article est http://www.a-brest.net/article7143.html

[1Le Forum des Interconnectés est organisé par une association indépendante : le réseau des territoires innovants. Fondée par les associations d’élus représentant l’intercommunalité française (Assemblée des communautés de France et Association des communautés urbaines de France) le réseau a pour mission de favoriser la diffusion des usages des nouvelles technologies dans les collectivités locales. Il organise un programme d’innovation, des rencontres favorisant l’échange d’expériences et décerne chaque année le Label Territoire innovant afin de distinguer les meilleurs projets des territoires.

Mis à jour : lundi 14 février 2011

©© participation-brest, article sous licence creative common info