Brest, les 13 et 14 février 2011

Exclusion sociale - exclusion culturelle. Précarités, comment changer notre regard ?

une rencontre des acteurs de l’écrit des sans voix à Kerourien

Une rencontre organisée par l’association culturelle de Boquen avec la participation de Culture et libertés, le Boulon, Vert le Jardin, le Théâtre du Grain. ATD quart monde, GPAS et CSF de Kerourien.

Le programme

Samedi 12 février

- 14H. Accueil
- 14H.30 Exposé introductif sur les effets de la précarité aujourd’hui

- 15H. Table ronde : « Ecrits des sans voix », ATD Quart Monde, GPAS et CSF de Kerourien.

Echanges sur des expériences tentées, les difficultés rencontrées sur le terrain, les facteurs d’évolution, le travail en réseau…

- 17H.30 Ateliers par petits groupes : Autour de nos représentations par rapport à la précarité : compassion, écoute, solidarités, les relais possibles vers le public et les institutions.

- 19H. Apéro autour des intervenants avec des invités
- 19H.30 Repas convivial avec des animations

Dimanche 13 février

- 9H.30 Accueil, café

- 9H.45 Table ronde « culture et éducation populaire »
Participants : Culture et Liberté, le Boulon, Vert le Jardin, le Théâtre du Grain.
Evolution des idées dans les mouvements d’éducation populaire - différentes expérimentations

- 11H.30 Ateliers autour des lieux d’accueil (bibliothèques de rue, espaces multimédias…)

Les passerelles possibles, les expériences ponctuelles et leurs prolongements

- 13 H. Buffet pour clore les échanges

L’association culturelle de Boquen a la pratique de rencontres sur des thèmes de société

Cette rencontre se situe dans le cadre d’un cycle de réflexions sur l’isolement et les résistances que nous pouvons lui opposer


Petit diaporama de la rencontre


table ronde du dimanche matin

une vue des participant-e-s

Valérie Bellot, culture et liberté

Emmanuel Gazin le Boulon, Culture et liberté ;

Michel Vert Le jardin

Le théâtre du Grain

Jean François Rolin

Mis à jour : dimanche 13 février 2011

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article