Conseil Consultatif de Saint-Marc

Compte-Rendu Commission Déplacement du mardi 21 décembre 2010

Saint Marc
Imprimer la page

Présents : Alain APPÉRÉ – Marc BONDERF - Christel COATPÉHEN-LÉOST - Frédéric GUYADER – Michel HU – Pierre JESTIN - Céline MANDON – Laurent MARIE - Anne YOUÉNOU

Secrétaire de séance  : Frédéric GUYADER

ORDRE DU JOUR  : Réponses et contre-propositions de la Commission déplacement suite à la réunion publique du 8 décembre 2010 concernant la mise en place d’une ZONE BLEUE AU BOURG DE SAINT-MARC

PRÉAMBULE
L’importance de l’ordre du jour ne permettra pas de discuter de l’avenir inquiétant de la ligne du bus n° 6. Pour sa prochaine réunion fixée au 20 janvier 2011 à 19H30, les membres de la Commission déplacement aimeraient vivement prendre connaissance du compte-rendu de la réunion Élus/BMO/KÉOLIS qui s’est tenue le 6 décembre.

RAPPEL :
La Commission déplacement a travaillé sur la façon de faciliter le stationnement des usagers des commerces et services dans le bourg de Saint-Marc.

La création d’une zone bleue a été retenue et, en novembre 2009, la Commission déplacement a fait sur ce sujet une proposition détaillée.

Celle-ci a été exposée aux élus et à l’ensemble des conseillers de quartier.

Elle a été transmise aux services administratifs compétents de Brest Métropole Océane (BMO).

Soutenant ce projet, Madame Chaline, Maire-Adjointe du Quartier de Saint-Marc, a provoqué une réunion des commerçants et des riverains le 8 décembre 2010, afin d’exposer les solutions envisagées par les services de BMO.

La proposition d’une zone bleue a été accueillie favorablement par l’ensemble des participants.

La réunion du jour a pour objectif de rapprocher le point de vue de BMO d’une part et la proposition de la Commission déplacement d’autre part.

Les deux projets présentent des similitudes, une bonne partie des propositions de la Commission déplacement ayant été retenues.

Mais on note aussi quelques divergences qui portent à réflexion.

Ci-après, voici donc le résultat de cette réflexion qui reprend, par souci de clarté, le plan de la réunion du 8 décembre dernier.

1 - Objectifs d’une zone bleue :

Chacun s’accorde sur l’objectif de libérer de l’espace de stationnement près des commerces et services.
La Commission déplacement comprend l’utilité d’une continuité du périmètre et prend acte de l’impossibilité d’une zone bleue au niveau du parking de la rue Jules Collière.
Il serait cependant judicieux de prévoir deux "arrêts-minute" face à la pharmacie au 162 rue de Verdun, au salon de toilettage pour chiens, au cabinet infirmier…

 On pourrait peut-être situer ces deux "arrêts-minute" avant le passage piétons, pour faciliter à ces derniers la traversée de la rue ?
À définir selon les critères de sécurité retenus par BMO et l’avis des professionnels concernés.

2 - Règles de stationnement :

Une durée maximum d’une heure a la préférence de la Commission déplacement. Les périodes concernées proposées par BMO (et identiques à celles en œuvre au Pilier Rouge) conviennent à la Commission déplacement, à savoir :
Tous les jours (sauf les dimanches et jours fériés) de 9 h à 12 h 30 et de14 h à 18 h 30.

3 - Modalités de distribution du disque européen de stationnement :

Une première vague est distribuée gracieusement par la mairie de quartier (en particulier aux riverains) et dans les commerces.
Les commerçants se consulteront pour envisager l’opportunité d’une distribution à leur initiative.
Les disques peuvent aussi être achetés par les usagers pour un prix raisonnable.

4 - Définition du périmètre :

Le périmètre défini par BMO est assorti des souhaits et remarques suivantes :

 Souhait d’un prolongement de la zone bleue rue de Verdun côté numéros impairs, entre l’arrêt de bus et la résidence pour personnes âgées de Saint-Marc (au 155 rue de Verdun).
La Commission déplacement souhaite ce prolongement de la zone bleue parce qu’il existe en effet dans cette zone des commerces et services (aide à domicile, médecin, kinésithérapeute, esthéticienne, cordonnier...) et il paraît juste d’équilibrer la zone bleue rue de Verdun de chaque côté de la place Simon.
Faute de le faire, ces places de stationnement seront monopolisées pour la journée au détriment des usagers.
D’autre part, les deux places déjà existantes après la Résidence doivent demeurer des arrêts-minute pour faciliter l’arrêt des ambulances, taxis, véhicules des professionnels de santé…

 Souhait d’une mise en zone bleue du parking de l’école St-Marc/Charles de Foucauld :

Il s’avère que le choix de BMO d’exclure ce parking du périmètre étonne la Commission déplacement qui souhaiterait en connaître les raisons, car il existe des risques d’y voir des voitures à demeure toute la journée ou la semaine !
De plus, chacun doit garder en mémoire l’objectif, dans le plus proche avenir, maintes fois répété par la Commission déplacement, à savoir : la suppression du stationnement sur la portion de la rue de Verdun entre ce parking et la pâtisserie afin de permettre d’agrandir chaque trottoir de la largeur d’une demi-voiture de chaque côté de la rue de Verdun dans cette portion, sans gêner la circulation à double sens.
Parallèlement à cet élargissement des trottoirs, le parking de l’école trouve alors sa place naturelle dans le périmètre de la zone bleue.

 Souhait d’une mise en zone bleue de la totalité des places autour de l’église.
Il est étonnant en effet de ne pas inclure dans le périmètre l’ensemble de ces places de stationnement.

 Questionnement sur la zone bleue rue Simon
BMO a matérialisé là des places de stationnement en zone bleue, ce qui se comprend mal dans une rue à future priorité piétonne.


5 - Le plan de communication :

Outre affiches, flyers… et courrier explicatif adressé aux riverains (avec un disque de stationnement en pièce jointe), une conférence de presse semble également indispensable à une bonne communication.

 la Commission déplacement trouve que l’affiche utilisée pour l’opération menée au Pilier Rouge est par trop surchargée de logos qui en brouillent le message.
Elle souhaiterait participer à son élaboration en ce qui concerne le quartier de Saint-Marc.

6 - Le calendrier de mise en œuvre :

Marquage au sol et signalisation verticale sont bien sûr indispensables.
La Commission déplacement insiste sur l’amélioration de l’information et du fléchage du parking rue de Tunisie qui gagnerait à être plus accueillant (revêtement, marquage au sol, embellissement…).
La phase de sensibilisation concernera tous les acteurs du projet : membres du CCQ, commerçants, Inspecteurs du Domaine Public (IDP).

7 - Démarrage de l’expérimentation :

Après le temps de sensibilisation des usagers, la verbalisation se fera par les agents du contrôle du stationnement.
La fréquence de leur passage est laissée à leur appréciation et elle s’appuiera certainement sur la mise en œuvre expérimentée au Pilier-Rouge.

8 - Évaluation de l’expérimentation :

La Commission déplacement devra être informée de cette évaluation qui s’appuiera sur les avis des usagers, riverains, commerçants, agents du stationnement, IDP…
L’évaluation devra permettre de vérifier la pertinence du périmètre choisi afin de le confirmer, de le modifier ou de l’agrandir.
Une attention particulière devra être apportée concernant :
- le parking de l’école, d’une part,
- le stationnement autour de l’église, d’autre part.

EN RÉSUMÉ…Des propositions ont été formulées par la Commission déplacement. Les services de BMO en ont étudié la faisabilité. À l’initiative de la Mairie de quartier, les solutions générales exposées en assemblée ont recueilli l’adhésion du public concerné.
La mise en oeuvre d’une zone bleue au bourg de Saint-Marc n’a pas lieu d’être retardée par des débats supplémentaires, elle doit se faire dans les meilleurs délais.

La Commission déplacement
- s’accorde sur le principe de la zone bleue 1 heure
- propose une extension du périmètre
- réclame un fléchage amélioré du parking rue de Tunisie
- demande une évaluation sur la pertinence du périmètre.

POUR L’AVENIR :
Le parking rue de Tunisie est actuellement une réserve foncière. Il ne faudrait pas qu’il soit précipitamment dévolu à une construction, car il a sa place dans le dispositif de fluidité du stationnement au bourg de Saint-Marc et qu’il pourrait se révéler trop petit.
La Commission déplacement ne peut que répéter ici ce qu’elle a énoncé en 2009 :
« Une solution pourrait consister à mettre également en parking la partie actuellement réservée à un terrain de sport (peu utilisé). Ce dernier pourrait se retrouver si besoin, soit sur un autre terrain, soit par une utilisation partagée (par convention entre la ville et l’école) en dehors des heures de classe, du terrain de sport de l’école privée Saint-Marc, les services de la collectivité se chargeant de sécuriser ce terrain pour la clôture, le revêtement, la séparation avec la cour de l’école…
Ce parking étant alors agrandi, il serait judicieux de soumettre aux services du cadastre la question d’un possible chemin piétonnier depuis le fond du parking rue de Tunisie pour déboucher sur la rue de Verdun ou même sur le parking devant l’école. »
Ce chemin existait autrefois et de nombreux Saint-Marcois l’empruntaient pour se rendre au Bourg. C’est le passé qui éclaire l’avenir !

Prochaine réunion le jeudi 20 janvier à 19H30 à la mairie de Saint-Marc.

Mis à jour : lundi 10 janvier 2011

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article