« Bienvenue chez les Roumains » mercredi 8 décembre à 20h30 à la Maison de l’Europe

Brest-Centre
Imprimer la page

Agenda

8 déc

« Bienvenue chez les Roumains » mercredi 8 décembre à 20h30 à la Maison de l’Europe

A la Maison de l’Europe

16, rue de l’Harteloire à Brest

Mercredi 8 décembre 2010 20:00-20:30

Brest-Centre

Article complet

Dans le cadre de son activité « Bienvenue chez les Roumains », la Maison de l’Europe de Brest, en collaboration avec l’association DOINA Finistère-Roumanie, organise une conférence sur « Le difficile exercice de la libre circulation des citoyens européens : l’exemple de la Roumanie » avec la sociologue Dana Diminescu.

Afin de faire découvrir les pays européens et leur culture de manière conviviale et originale, la Maison de l’Europe de Brest a mis en place depuis le mois d’octobre une activité intitulée « Bienvenue chez… ». Ces rencontres ont lieu tous les deux mois et mettent à l’honneur un pays européen autour d’une activité culturelle : conférence, découverte d’un auteur, concert, film…

A l’occasion de « Bienvenue chez les Roumains », la Maison de l’Europe et l’association DOINA Finistère-Roumanie organisent une conférence sur « Le difficile exercice de la libre circulation des citoyens européens : l’exemple de la Roumanie » avec Dana Diminescu, sociologue spécialiste de la mobilité et des migrations, le mercredi 8 décembre à 20h30 à la Maison de l’Europe (16 rue de l’Harteloire). En effet, la libre circulation des personnes est un droit fondamental garanti aux citoyens de l’Union européenne. Mais, depuis les élargissements de 2004 et 2007, certains pays ont mis en place des conditions particulières à la circulation des citoyens. Quels sont ces dispositifs ?

Pour plus d’informations : Maison de l’Europe – 02 98 46 60 09 – accueil@maisoneurope-brest.eu

Cet article est repris du site http://www.maisoneurope-brest.eu/index.php?2010/12/02/117-bienvenue-chez-les-roumains-mercredi-8-decembre-a-20h30-a-la-maison-de-l-europe
Mis à jour : jeudi 2 décembre 2010

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article