Conseil de quartier de l’Europe

Réunion du 28 juin 2004, conseil de quartier Brest-Europe

Premier bilan du fonctionnement, des sujets traités, de la participation

Après une année de fonctionnement l’objet de cette réunion plénière était de faire un premier bilan du fonctionnement, des sujets traités, de la participation, ...

1 - Echanges sur une année de fonctionnement

Le débat a été lancé autour de plusieurs thématiques : modalités de fonctionnement (définies par les membres du conseil au démarrage), correspondance des sujets traités avec les attentes des conseillers, difficultés de participation (horaires, jours, ...) ...

Au préalable quelques chiffres on été donnés sur la participation lors des précédentes rencontres :

- 12 personnes ne sont jamais venues aux réunions proposées (4 habitants, 1 élue, 6 associations + 1 qui n’a démarré qu’en mars 2004)
- 13 personnes ne sont jamais venues à une réunion plénière (4 habitants, 7 associations, 1 élue, 1 Personne Qualifiée (PQ))
- 11 personnes sont venues à toutes les plénières (6 habitants, 4 associations, 1 élu)

Faible participation aux groupes de travail :
- 31 personnes ne sont jamais venues à un groupe de travail (7 habitants, 15 associations, 6 élus, 3 PQ)
- 15 personnes ne sont venues qu’1 seule fois (10 habitants, 4 associations, 1 PQ)
soit : 46 personnes qui ne sont jamais venues ou qu’une seule fois

- 1 personne est venue aux 4 plénières et aux 7 groupes de travail (Mme Olivier)

Des points positifs ont été soulevés :
- permet aux gens de se rencontrer, ce qui se fait peu
- j’ai appris plein de choses dans les différentes réunions que nous avons eu
- l’échange a toujours été libre, convivial
- c’est un groupe qui expérimente, le travail démarre, il faut laisser le temps au grand quartier d’exister
- on est tous confrontés aux mêmes problèmes quelque soit le quartier
- les thèmes choisis semblent être ceux qu’un conseil de quartier peut traiter
- c’est le temps qui dira si notre travail produit des effets
- pour une première année ce n’est pas mal
- la désaffection est un souci qui n’est pas spécifique au conseil de quartier, bon nombre d’associations y sont aussi confrontées.
- je pense qu’il faut continuer à creuser les mêmes sujets pour les faire avancer et aboutir

Des points négatifs aussi :
- la baisse de la participation
- la non prise en compte des préoccupations
- les habitants se trouvent peut-être isolés au sein du conseil à la différence des associations qui peuvent poursuivre les réflexions au sein de leurs instances
- la difficulté à avancer concrètement
- des demandes ont été exprimées et il n’y a pas eu de réponse (Kérichen, Prince de Joinville)
- le rôle du Conseil de quartier : comment faire en sorte qu’il soit un lieu de réflexion avec les élus , qu’il puisse peser sur les décisions, les restructurations (exemple du réaménagement des réseaux Bibus)
- quelle prise en compte de l’avis des habitants
- quelles méthodes de concertation
- si le conseil n’est pas sollicité sur certains sujets, il ne peut pas faire de propositions d’amélioration
- pour la participation aux groupes de travail je croyais qu’il fallait s’inscrire
- je croyais que l’on ne pouvait faire partie que d’un seul groupe

2 - Transports et réorganisation du réseau Bibus

Au travers des échanges sur le bilan, la question de la réorganisation du réseau de transport en commun est revenue en force.
Plusieurs éléments ont motivé cette discussion :
- D’une part, le mode de consultation/concertation avec les habitants jugé non satisfaisant
- D’autre part, les effets de la réorganisation sur le quotidien des habitants : suppression de lignes ou modification des parcours avec nécessité de changement de bus sur certains parcours

Les réunions dans les quartiers, la participation des deux membres du conseil au groupe inter-quartiers sur les Transports et Déplacements, se sont plus situées sur le registre de l’information et non de la concertation en amont. Du point de vue des membres du Conseil Consultatif, il n’y a pas eu possibilité d’infléchir jusqu’à présent le projet élaboré par Bibus. Interrogation également sur la mise en place du comité d’usagers après la réorganisation alors qu’il eut été nécessaire de le mettre en place avant.
Un souhait est formulé : que les conseils consultatifs soient associés en amont lors des prochaines réorganisations, projet tramway, ...

Hosny Trabelsi, adjoint au maire, président du Conseil Consultatif du quartier de l’Europe, propose de mettre à l’ordre du jour d’une prochaine réunion le thème du transport, avec un repérage des difficultés rencontrées par les habitants du quartier, une forme de bilan de la réorganisation au bout de 3 mois pour faire des propositions d’aménagements. Un responsable des transports pourrait être sollicité pour participer à ces échanges.

3- Point sur les groupes de travail

1- Image du quartier, animations, festivités, communication

JP Botcazou est revenu sur la balade du mois d’avril sur la zone de l’Hermitage et a lu le texte qu’Anne Boulch a écrit pour le journal des conseillers de quartier.

Pour la concrétisation de fils verts dans le quartier, il a proposé que chacun mette à profit l’été pour se promener dans son quartier et noter les éléments pouvant être intéressant à intégrer dans un circuit de promenade : maison ayant un cachet particulier, lieu historique, arbre de caractère, ... Une rencontre fin septembre pourrait permettre de faire un point sur ce collectage et dégager des circuits intéressant à faire connaître.

Dans le même ordre d’idée, un lien a été fait avec les archives municipales pour effectuer un travail à partir des noms de rues du quartier. Un partenariat pourrait être proposé aux écoles, collèges ou lycées du quartier sur certains sujets susceptibles de ressortir de ce premier repérage.

Point sur les fêtes de quartier :

Comme cela avait été convenu lors d’une précédente rencontre, l’idée d’une grande fête de quartier a été repoussée pour cette année. Par contre, il sera nécessaire de revoir ce point dès la rentrée prochaine avec l’ensemble des acteurs du quartier et fixer les modalités pour 2005. Le centenaire de l’ASB marqué par une semaine d’animation la dernière semaine de juin, pourrait être une occasion d’y intégrer une fête du quartier de l’Europe. L’ASB en fait la proposition dans l’idée de mutualiser les forces vives du quartier.

2 - Cadre de vie, aménagements, sécurité, équipements de quartier

Dans le cadre du travail proposé autour du square Vercingétorix, plusieurs aspects ont été évoqués :
- l’aménagement de l’espace vert va entrer dans une programmation financière 2006, ce qui laisse le temps aux acteurs du quartier de travailler sur un projet, le service espace verts de la Ville est d’accord de travailler avec nous sur cet espace.
- dès cette année l’espace jeux pour enfants va être enclos pour favoriser la sécurité et empêcher les chiens d’y pénétrer.
- l’idée de mettre en place des animations ponctuelles dans un premier temps pour redonner un dynamisme à ce square et à ce quartier avance. Le bureau propose un premier temps qui pourrait se tenir le samedi 16 octobre 2004 autour de deux thèmes : le métier de sabotier (en lien avec un travail mené par le Centre de généalogie du Finistère sur cette profession, un sabotier des Côtes d’Armor ou des vieux métiers d’Argol, ainsi qu’avec d’autres partenaires du quartier ou des personnes extérieures ; une proposition pourrait être faite aux écoles du quartier ...). Philippe Vilain faire part du travail mené par le Centre social avec la cinémathèque sur la recherche de photographies anciennes du quartier. Il pourrait apporter son expérience pour ce temps d’animation.
Vous pouvez d’ores et déjà retenir cette date, le Conseil de quartier compte sur votre participation. Une réunion spécifique sera organisée début septembre pour mettre en place un programme, travailler sur la communication, ...

La question du stationnement autour de la cité scolaire de Kérichen a été reposée ainsi que le point sur la rue Prince de Joinville. Il a été rappelé qu’une petite étude a été demandée au service déplacement de la ville pour mesurer l’impact sur le quartier du nouveau mode de stationnement à l’intérieur de la cité scolaire.

De même, la situation de la rue Professeur Chrétien est revenue au débat. La ville a fait 3 propositions d’aménagement mais elles ne conviennent pas aux usagers du Centre social qui ont d’autres propositions et des interrogations (pourquoi pas une rue en sens unique, autres idées pour le stationnement , ...). Les habitants sollicitent une rencontre avec les services en charge de ces questions pour qu’ils fassent part de leurs explications et qu’ils entendent leurs propositions.

Proposition de concertation sur des micro projets d’aménagements

Il est proposé d’associer plus les conseillers sur des sujets d’aménagement ou d’implantation d’équipements :
- dans le cadre du travail mené par la ville sur les déjections canines, il est proposé l’installation de supports de sacs de ramassage à destination des propriétaires de chien. Les membres du conseil de quartier sont sollicités pour indiquer des lieux d’implantation dans le quartier. La programmation financière prévue pour 2005 permettra d’équiper au fur et à mesure les lieux repérés.
- la Ville retravaille son plan de déplacement à bicyclette et fait appel aux volontaires (pratiquant si possible le vélo dans la ville) pour améliorer son dispositif. La première réunion se tiendra le 8 juillet 2004 à 18h à la CUB salle B 21.

3 - Citoyenneté

Une demande a été refaite pour l’implantation d’un panneau de signalisation pour l’église St Jean. Suite à l’intervention de Mme Pouliquen une démarche auprès du service concerné a été faite.

Pour la mise en place d’un réseau de proximité dans le quartier pour prévenir l’isolement social des personnes âgées, quelques démarches ont été entreprises auprès du service gérontologique de la Ville ainsi qu’auprès du Centre social de Pen ar Créach et du Centre socioculturel l’Escale. Ces trois partenaires sont d’accord d’accompagner le conseil pour la mise en place d’un tel réseau. L’objectif est de construire une organisation à échelle humaine au niveau des quartiers. Il a été fait mention d’une pratique de contact avec les personnes âgées : passage à domicile régulier, carte de visite dans la boite aux lettres des voisins quand la personne âgée part pour qu’il n’y ait pas d’inquiétude, ...

En ce qui concerne le dispositif spécifique d’été lié à une éventuelle canicule, les services de l’Etat ont sollicité les communes pour qu’un dispositif de prévention et d’intervention soit mis en place en cas de nécessité. Si des personnes sont intéressées pour offrir leurs services durant cette période, l’Office des Retraités Brestois est à la recherche de personnes pour intégrer son réseau de bénévoles.

Groupes inter quartiers

1 - Formation - Information des conseillers de quartier : M. Villain et M. Bernard sont intervenus pour rappeler la sortie du premier numéro du journal des Conseillers de quartier. Un appel à volontaires pour écrire dans le prochain numéro est lancé. La Mairie de quartier est à la disposition des volontaires pour aider à rédiger si besoin.

Informations diverses :

- Deux séances d’information sur la mise en œuvre du Contrat Local de Sécurité ont été organisées les 14 et 16 juin. Les participants ont regretté l’absence des service de Police et de la Justice à ces réunions. Des associations ont souhaité être plus associées à ce dispositif rappelant leur participation aux ateliers de proximité mis en place il y a deux ans.
Il a été rappelé que ces ateliers n’avaient pas pour but de se réunir régulièrement mais plutôt de faire connaissance et de présenter les dispositifs. Les cellules de veille qui se réunissent régulièrement ne concernent que des professionnels tenus au secret professionnel car, lors de ces séances de travail, des situations individuelles peuvent être traitées.

- Le travail sur le dossier du "Plateau des Capucins" est relancé avec une proposition de rencontre le 2 juillet pour les personnes qui se sont inscrites pour réaliser un "diagnostic en marchant" (Pour le quartier de l’Europe 5 personnes s’étaient portées candidates). Nous ferons un point sur ce travail lors d’une prochaine séance.

Présent(e)s
- Collège "habitants" :
Présent(e)s
Mmes et Ms BERNARD Marc, BOULCH Anne, CHATEAU André Jean CLOAREC Anne, LE GAC Louis, MONOT Bernard, OLIVIER Valérie, PAPIN Solène, POULIQUEN Marie-Françoise,
Excusé(e)s
Mme GUIANVARCH Jeannette, M. CHAPALAIN Martial

- Collège "associations " :
Présent(e)s
M. Joël ABILY, Mme Marie-Laure ABOLLIVIER, M. Jean-Pierre BOTCAZOU , Mme M-Françoise LE BRIS, Mme Jeannine LE COZ, M Jean LUCAS, Mme Jane MONOT, M Yves SALIOU, M Philippe VILLAIN
Excusé(e)s
Ms Jean CAM et Yann RUELLAN

- Collège "élus"
Présent(e)s : Mme Yveline GOURVENNEC, M. Hosny TRABELSI, Mme Alix VOURCH
Excusé(e)s
Mme Laurence LANDRY,

- Collège "personnes qualifiées"
Présent(e)s : Mme GARLATTI

Mis à jour : samedi 18 décembre 2004

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article