Compte rendu réunion du 21 octobre 2010

Les PAPI au sein des mairies de quartier

Un service de proximité bien apprécié

Depuis de nombreuses années l’ensemble des mairies de quartier est équipé de Points d’Accès Publics à Internet (PAPI).

Le 21 Octobre 2010 s’est tenue une réunion d’échanges avec les mairies de quartier pour faire un point sur le fonctionnement des PAPI. Quelle fréquentation ? Quelles règles de fonctionnement ? Quels usages ?
Les mairies de quartier de Bellevue, Saint-Pierre, Quatre-Moulins, Saint-Marc, Europe, Centre ont participé à ces échanges riches de point positifs, de constats globalement partagés par tous.

Retour sur les points forts de cette réunion.

Toutes les mairies équipées de PAPI

L’hôtel de ville est équipé de 2 postes informatiques et d’une connexion Wifi, cette dernière attire de nombreux usagers.

Les autres mairies équipées d’un poste en accès libre seront équipées prochainement d’une borne wifi.

En règle générale, les usagers s’inscrivent sur un planning soit à l’avance, soit sur place et disposent d’un créneau de 30 mn. Généralement si le PAPI est disponible par la suite les usagers débordent quelque peu.

PAPI de l'hôtel de ville PAPI de l’hôtel de ville

Chaque mairie dispose d’une charte d’utilisation, à l’exception pour le moment de la mairie de Saint Pierre mais qui envisage de la mettre en place prochainement.
En règle générale, la charte est signée lors de la première utilisation ou comme à la mairie des Quatre-Moulins affichée près du PAPI.

L’impression coûte 10 cts.

Des PAPI particulièrement bien fréquentés

L’hôtel de ville accueille en moyenne 24 personnes par jour, ce qui représente une moyenne annuelle de près de 3000 visiteurs.

A la mairie de Saint Pierre, dernière mairie de quartier ouverte en 2008, 73 personnes en moyenne ont été accueillies chaque mois en 2009, ce qui représente près de 900 visiteurs sur l’année. Le public : plutôt jeune, des personnes en recherche d’emploi, non équipées à domicile.

Du même ordre de grandeur, la mairie des Quatre-Moulins accueille près d’un millier de visiteurs chaque année.

Un petit peu en deçà, la mairie de Bellevue accueille près de 650 personnes annuellement, un PAPI complémentaire des autres PAPI à proximité (Maison de quartier, bibliothèque, FJT,...).

La mairie de l’Europe enregistrait près de 500 visites en 2009, alors même que le PIMMS qui occupe des bureaux dans la mairie propose également un service de PAPI avec 3 postes informatiques. Là aussi les usages sont différents et complémentaires. 255 usagers sont recensés au total dont 40% habitent le quartier de Pontanézen. E, moyenne, 40 nouveaux inscrits chaque année.

La mairie de Saint-Marc souligne elle aussi la complémentarité du service avec la médiathèque qui accueille des publics différents avec des horaires différents. En moyenne quatre personnes par jour qui occupent le PAPI en permanence tout au long de la journée. Le profil des usagers : un public plutôt masculin, âgé, souvent en situation de précarité, non équipé à domicile.

Un service qui répond à un réel besoin

Recherche d’emploi, frappe de CV, messagerie, les usages sont assez classiques mais répondent à un réel besoin dans les quartiers, notamment depuis que Pôle Emploi n’affiche plus les annonces.

La mairie de Saint Marc souligne "un changement dans les pratiques des mairies de quartier. Auparavant les agents pouvaient être sollicités à l’accueil pour des demandes de renseignements divers et variés. Aujourd’hui ils sont sollicités pour accompagner l’usager à la recherche de l’information sur Internet."

Quelques conseillers consultatifs de quartiers, non équipés à domicile, fréquentent le PAPI de la mairie de Saint-Marc pour consulter les informations en ligne relatives au conseil consultatif de quartier.

Le constat est partagé par tous : la majeure partie des usagers sont des habitués et reviennent très régulièrement, naturellement des liens se créent.

La mairie de Saint-Pierre se rappelle d’une jeune en recherche d’emploi qui fréquentait très régulièrement le PAPI. "Le jour j d’un entretien, elle avait à tout prix besoin d’imprimer son CV. Quelques soucis techniques pour l’impression à quelques minutes de l’entretien, mais nous avons réussi à la dépanner. Et une satisfaction lorsqu’elle est repassée en mairie informée qu’elle avait décroché le job."

Au delà d’accéder à Internet, les usagers dont des personnes isolées recherchent le contact humain avec les agents des mairies.

Les PAPI des mairies de quartier, souvent vecteurs de lien social, offrent aujourd’hui un réel service de proximité. Ces PAPI ont encore de beaux jours devant eux.

L’adresse originale de cet article est http://www.a-brest.net/article6660.html

1 photos

PAPI de la mairie de Lambézellec
Mis à jour : lundi 25 octobre 2010

©© participation-brest, article sous licence creative common info