Forum des usages coopératifs, atelier "Mise en réseau des initiatives sociales"

Interview de Laure Daudin, Doctorante en deuxième année de Gestion à Grenoble

Laure Daudin est Doctorante en deuxième année de Gestion à l’Université Pierre Mendès France de Grenoble, et co-animera l’atelier "Mise en réseau des innovations sociales : bilan et perspectives" au Forum des usages coopératifs le jeudi 1er juillet de 14h à 16h30.

Une interview réalisée par Bruno Oudet, du Laboratoire Informatique de Grenoble.

-  Bruno Oudet : Pourquoi une doctorante en gestion s’intéresse-t-elle à l’innovation ?

-  Laure Daudin : Mon travail de thèse s’intéresse aux processus de collaboration interorganisationnelle. Je développe une recherche avec une entreprise locale publique du bassin grenoblois spécialisé dans la fourniture et la distribution d’énergie. Cette entreprise, par son statut de Société d’Economie Mixte, met en place un Agenda 21 qui a pour vocation de répondre à 21 chantiers liés au développement durable. En favorisant une approche par les parties prenantes, nous avons identifié qu’il existe sur Grenoble un vivier associatif extrêmement vivant qui possède des compétences, voir des expertises sur des thématiques du développement durable.

-  Bruno Oudet : Avez-vous déjà quelques idées sur le contenu de votre thèse en avant première ?

-  Laure Daudin : En favorisant le dialogue et l’approche collaborative avec ses associations locales, nous mettons en place une forme innovante de partenariat gagnant-gagnant entre des acteurs différents. L’innovation sociale m’intéresse tout particulièrement car elle permet de créer des ponts, de faire des liens entre des secteurs qui avaient tendance à se confronter et qui décident de travailler ensemble en vue de faire émerger des solutions viables pour l’ensemble de la société.

-  Bruno Oudet : Quel est le lien entre l’innovation sociale ou l’entrepreneuriat social ?

-  Laure Daudin : L’innovation sociale et l’entrepreneuriat social sont très liés. L’innovation sociale concerne les idées nouvelles qui ont été mises en place en vue de répondre à des problèmes de société. L’entrepreneuriat social quant à lui identifie surtout les acteurs qui sont les moteurs de ces changements. L’entrepreneuriat social répond à un besoin social, sans nécessairement être innovant. La notion d’innovation souligne tout particulièrement le caractère innovant du nouveau procédé, produit service ou modèle économique mis en place.

-  Bruno Oudet : Connaissez-vous le forum des usages de Brest ?

-  Laure Daudin : J’ai pris connaissance du Forum des usages coopératifs de Brest par l’intermédiaire de Brunot Oudet. Ce professeur d’informatique à l’Université Joseph Fourrier de Grenoble a joué un rôle de catalyseur et a été extrêmement moteur sur ce projet grenoblois d’innovation sociale. Il m’a fait connaître les initiatives nées à Brest et ailleurs et m’a invité à participer à cet atelier. Il a su me vendre l’importance de participer à un tel colloque mais aussi les plages bretonnes que je ne connais pas !!!

-  Bruno Oudet : Quelles sont vos propres attentes en vous rendant au forum ?

-  Laure Daudin : Je suis très motivée à l’idée de participer à ce forum. Je pense qu’il sera une belle opportunité de nous faire partager autour de différentes thématiques. J’attends de cet atelier qu’il nous permette de nous structurer pour nos projets futurs. J’espère pouvoir apporter des connaissances nouvelles aux participants de notre atelier et d’envisager de nouvelles collaborations.

L’adresse originale de cet article est http://www.a-brest.net/article6091.html

Mis à jour : mardi 1er juin 2010

©© participation-brest, article sous licence creative common info