Le Boulon

Nouveaux locaux rive droite

Saint Pierre
Imprimer la page

L’association Culture et Liberté porte cette expérimentation de création d’une activité de récupération, de recyclage, de réemploi et de détournement d’objets, depuis 2007, en collaboration avec des personnes en recherche d’emploi.

L’activité principale de Culture et Liberté est l’accompagnement de personnes dans leur parcours vers l’emploi. Dans ce cadre nous faisons souvent les deux constats suivants : celui d’un manque de solutions de travail adaptées aux personnes et celui de l’impossibilité d’adapter les personnes au marché du travail local (c’est d’ailleurs souvent les personnes qui refusent cette adaptation). Pour ces raisons, leur positionnement sur de l’emploi classique a été un échec, et, est finalement sorti de leur objectif. Les méthodes classiques d’accompagnement dans les dispositifs existants étant elles-mêmes inadaptées ou impuissantes. Nous avons souhaité partager ces constats avec les personnes accompagnées et envisager en commun un mode d’accompagnement plus proche de la pédagogie de projet et en marge des dispositifs classiques ; c’est ce qui a déterminé le point de départ de ce projet.
Cette réflexion se rapproche des préoccupations et des valeurs qui ont toujours sous-tendu notre action : partir des personnes, de leur situation, de leurs potentialités, et générer des solutions, de l’activité qui viennent s’adapter aux personnes et à leur territoire de vie. Nous nous sommes appuyés sur une méthode participative d’accompagnement, s’appuyant sur une dimension de développement, afin de définir ensemble un projet à expérimenter.

En septembre 2007, nous avons débuté un groupe de réflexion avec une petite dizaine de personnes qui avait adhéré aux constats et à la démarche. Un des salariés de Culture et Liberté a accompagné ce processus.
Tout d’abord, le groupe s’est accordé sur une définition du travail : exploitation des ressources d’un territoire puis utilisation et développement de compétences en fonction de cette ressource et des besoins du territoire. L’exploitation de cette ressource se fera avec les objectifs et les valeurs suivants : générer des revenus et une plus value sociale sur les quartiers concernés, trouver des modalités d’organisation du travail coopératives, sensibiliser à l’économie solidaire et au développement durable au travers d’une activité concrète auprès de différents publics, instituer la primauté des personnes sur le capital dans la répartition des revenus issus du travail.

La ressource : il existe une ressource gratuite et peu exploitée, les « déchets » qui sont produits dans notre environnement et qui sont mis au rebut. C’est à partir de cette idée de base que nous avons souhaité construire l’activité : récupérer les objets encombrants et les matériaux jetables (avant qu’ils ne soient jetés), stockés dans les caves et les greniers des particuliers et entreprises. Grâce à cette matière première, nous organiserons son détournement ou sa réutilisation de façon artistique ou artisanale (artisanat d’art) d’une part, leur remise en état ou leur nettoyage d’autre part. Dans ces deux cas nous revendrons le produit du travail fourni.

Deux activités annexes sont envisagées à destination des associations, des écoles … :

- la sensibilisation du plus grand nombre par le biais d’ateliers « d’éducation à la récupération et au recyclage » , et de s’interroger sur la production et la gestion des déchets.
- des ateliers de décoration, de création, d’initiation au détournement.

Afin de mener notre activité nous avons besoins de place : lieu de stockage, lieu de vente, atelier de détournement, lieu d’accueil du public, lieu de création et d’exposition.

- En août 2008, la Ville de Brest a décidé de nous soutenir en nous mettant à disposition des locaux, nous avons pu ainsi passer de l’idée à l’expérimentation accompagnée.
- Depuis le 1er juillet 2009, l’association Culture et Liberté a pris la décision de louer des locaux industriels en pépinière d’entreprise de 430 m2 afin de permettre le développement de l’activité, sa présentation au public et l’organisation permanente des ateliers de travail. Nous disposons donc désormais de 2 locaux, l’un à vocation plus artisanale/artistique et d’accueil du public à Kerargaouyat et l’autre, le local industriel, à vocation de stockage, d’exposition et de tri.

PDF - 44.3 ko
Mis à jour : jeudi 3 décembre 2009

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article