"Brest en biens communs"

Le BIJ brestois : l’information sous le signe du libre

Une semaine d’initiatives à Brest et au Pays de Brest - du 10 au 16 octobre

Articles repris de la plaquette de communication "Brest en biens communs".

Le partage de l’information : tel est la vocation profonde d’internet depuis sa création. Pour le Bureau d’Information Jeunesse (BIJ) de Brest, l’enjeu est également central. Pour mieux faire connaître et valoriser ses actions, l’équipe de la rue Augustin Morvan a ainsi fait du multimédia un pont incontournable entre elle et ses usagers, en s’appuyant notamment sur les licences libres :

« Notre souhait était double, explique Pierre-Yves Cavellat, le responsable du développement informatique. Nous voulions à la fois faire partager l’information avec le plus grand nombre de personnes et justifier le financement public que nous octroie la ville de Brest ».

Structure associative, le BIJ s’avère en effet un intermédiaire essentiel pour la mairie. Chaque année, son action touche des milliers de jeunes, qu’ils soient lycéens, étudiants, apprentis ou sans emploi.

« Les nouvelles pratiques des jeunes ont amené le BIJ a réfléchir à de nouvelles actions pour répondre aux attentes de ce public souvent nomade insiste Michèle Casu, la directrice. Comme chez ces usagers, l’accès à internet est un réflexe, nous devions également nous montrer opérationnels sur ce front ».

Sous licence Créative Commons, le site internet du BIJ permet de répondre efficacement à leurs besoins.

« Outre les informations sur la formation, l’emploi ou le logement, les usagers, qu’ils soient particuliers ou associatifs, peuvent s’approprier rapidement les contenus de notre site, ce qui favorise la diffusion efficace de l’information » souligne Pierre-Yves Cavellat.

Avec plus de 4000 visites par jour sur son site, le BIJ brestois semble donc avoir réussi son pari. Reste que les licences libres demeurent encore assez méconnus du grand public :

« Ces dernières années, les licences libres sont venues combler un vide juridique sur le web, tout en replaçant l’usager dans une démarche d’acteur actif insiste Pierre-Yves Cavellat. Toutefois, il reste encore beaucoup de travail pour que leur logique de fonctionnement soit bien comprise des non-spécialistes. »

- Pour plus d’informations : http://www.bij-brest.org

Pierre-Yves Cavellat participera aux rencontres "Brest en biens communs" le samedi 10 octobre au Fourneau présentera et exposera leurs motivations, leurs objectifs, et aussi les freins rencontrés d’avoir fait le choix de rendre les contenus de leur site web réutilisables

L’adresse originale de cet article est http://www.a-brest.net/article5369.html

1 photos

Mis à jour : vendredi 29 janvier 2010

©© participation-brest, article sous licence creative common info