Visite des quartiers Kérampéré/Kerisbian Brest Saint-Marc

Compte rendu de la visite de quartier du 30 Septembre 2009

par david
Saint Marc
Imprimer la page

Si le critère d’affluence permet de juger de la qualité d’une visite de quartier, celle qui s’est déroulée le mercredi 30 septembre dernier dans le secteur de Kerisbian et Kérampéré à Saint-Marc fut réussie : une bonne cinquantaine d’habitants sont venus présenter leurs souhaits, requêtes, doléances à l’équipe de la Mairie de quartier et ont pu recevoir des informations.

En plus des revendications assez classiques de ces rendez-vous sur le terrain, trois points ont cristallisé inquiétude et mécontentement des riverains :

-  De nombreux riverains demandent un aménagement pour sécuriser la rue de Verdun (dans sa partie basse) et réduire la vitesse excessive. Ces problèmes, bien connus de la Mairie, sont certes liés en partie aux incivilités des automobilistes, mais aussi au fait d’une artère large fortement pentue et très empruntée.

-  Sur le front de mer, les Saint Marcois ont été nombreux à réclamer l’implantation de bancs clairement identifiés sur la jolie promenade réalisée au port de plaisance du Moulin-blanc.

-  Enfin, certains riverains des rues Pouloupry et Kerveguen étaient très inquiets de la fermeture possible du passage à niveau de la rue Kérampéré. Ce passage est en effet très apprécié des joggeurs, promeneurs et familles qui descendent vers le port.

Nombreuses discussions ont aussi porté sur le changement en matière d’entretien de la voirie. Pour désherber, les agents de Brest Métropole Océane ont arrêté l’utilisation des pesticides et autres produits phytosanitaires polluants pour les eaux de la rade. Pour entretenir la même superficie qu’auparavant, les agents utilisent désormais uniquement des moyens manuels et mécaniques (binettes, roto-fil pour enlever les herbes de trottoirs) ce qui induit fatalement des petits changements dans notre environnement urbain : un peu plus « d’herbes folles » sur les trottoirs, auxquelles les riverains n’étaient plus habitués…Des réflexions sont en cours pour poursuivre l’adaptation des objectifs et de l’organisation de la propreté à cette suppression de l’usage des pesticides.

Mis à jour : lundi 5 octobre 2009

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article