Appropriation sociale des TIC : bilan d’activités 2008

Service Internet et expression multimédia, Ville de Brest

Comme chaque année, le service Internet et expression multimédia de la Ville de Brest fait un bilan des projets menés l’année précédente.

Expression des habitants, appropriation sociale des Technologies de l’Information et de la Communication : rétrospective des actions majeures menées en 2008 dans ces différents domaines.

Ont contribué à alimenter cet article l’ensemble des agents du service Internet et Expression Multimédia.

Rappel des missions du service

Le service Internet et expression multimédia a été créé initialement par la ville pour soutenir et mettre en œuvre la politique de la collectivité dans le domaine de la démocratie locale, de la citoyenneté et des nouvelles technologies de l’information et de la communication et plus précisément les missions suivantes :

- le soutien à l’expression des habitants et à la citoyenneté, notamment des jeunes et des enfants,

- le développement de l’accès public à Internet (PAPI, EPM, centre de ressources…), et la mise en réseau des acteurs locaux (élus, associations, animateurs, enseignants…) en vue d’une appropriation sociale des NTIC et de ses usages non marchands.

Retour sur les projets menés dans le domaine de l’appropriation sociale des technologies de l’information et de la communication

Un réseau de Points d’Accès Publics Internet (PAPI) de proximité

La Ville de Brest a lancé l’opération il y a

dix ans, aujourd’hui elle poursuit sa politique d’intégration sociale dans diverses directions et notamment en proposant à la population des lieux équipés et organisés pour utiliser les outils d’information et de communication. Présents dans des lieux ordinaires fréquentés par la population (bibliothèques, équipements de quartiers, associations, …), ils touchent tous les groupes sociaux et facilitent l’appropriation des outils numériques.

A ce jour, 90 PAPI (Espaces Publics Multimédia compris) fonctionnent dans les bibliothèques, les mairies de quartier, les équipements de quartier et des lieux associatifs. Chaque point est équipé d’au moins un poste multimédia connecté à Internet, relié à une imprimante.

En 2008, 8 nouvelles structures s’équipent d’un PAPI : Les Petits débrouillards, la mairie de quartier de Saint Marc, le FJT de Kérélie, Canal Ti Zef, le Sémaphore(EPAL), le PL Bergot, l’hôpital de jour Saint Saens (en cours) et le PL Jean le Gouil.

A noter, cette année sur le quartier de keredern la mise en œuvre de

projets d’animation au sein de l’espace multimédia du centre social Ty an Holl, aidé par l’appel à projets multimédias.

Nous renouvelons également sur demande des structures les ordinateurs

devenus obsolètes.

Nous avons également réalisé une nouvelle édition du guide Multimédia recensant les 130 lieux d’accès public

à Internet du Pays de Brest.

Le dispositif a 10 ans en 2008. Nous avons retravaillé la charte graphique des PAPIs (Logo) et projetons de réaliser un livre témoignant de la richesse et de la diversité de l’accès public.

Un accompagnement au développement des usages

Développement

de projets pour des usages innovants

« Internet et multimédia en Pays de Brest, usages innovants et lien social sur les territoires »

Le projet « Internet et multimédia en pays de Brest, usages innovants et lien social sur les territoires » conforte la volonté du Pays de Brest de faire des technologies de l’information et de la communication un outil de développement, de lien social et de valorisation de nos patrimoines culturel, artistique, géographique et humain.

La mise en place du Centre de Ressources Coopératif Multimédia en Pays de Brest (projet 2004/2006) a constitué une première étape de travail en réseau à l’échelle du Pays.

« Internet et multimédia en pays de Pays, usages innovants et lien social » prolonge et marque une nouvelle étape dans cette ambition d’un projet partagé et solidaire sur la société de l’information au pays de Brest. Il s’agit d’un projet orienté vers les usages et l’innovation sociale qui s’appuie sur les réseaux de coopération, le tissu associatif, l’excellence des réseaux éducatifs, la richesse du patrimoine culturel et géographique qui maillent les communes du Pays.

Il a pour objectifs entre début 2008 et début 2010 de :

  • Développer et expérimenter les usages innovants du multimédia et d’Internet
  • Favoriser la cohésion sociale et territoriale du Pays

Après un travail de définition et d’écriture du projet en 2007, l’année 2008 se caractérise par l’entrée du projet dans sa phase opérationnelle avec l’attribution d’une subvention de 84.150 euros par la Région Bretagne dans le cadre du volet 2 du contrat de Pays.

La mise en œuvre du projet s’appuie sur des méthodes coopératives et la mutualisation. A différents niveaux, le projet est alimenté et mis en œuvre à partir des propositions des acteurs locaux. Ainsi, en 2008 différents types d’actions ont été cofinancées :

  • Des prestations d’accompagnement d’acteurs locaux, associations, communes, sur la mise en œuvre d’usages innovants tels que les webradios et les webtv.
  • Une étude sur les usages des technologies d’information et de communication par le laboratoire Marsouin. Cf partie Observation, Etudes, Recherches
  • Des conférences sur des thèmes tels que l’addiction aux jeux vidéos, ou encore la mutualisation d’accès à Internet en habitat social.

Internet en habitat social : une expérimentation lancée sur un quartier brestois

Le projet internet en habitat social fait suite à un travail mené depuis plusieurs années sur le quartier de Kérourien à Brest. Dans ce quartier situé en ZUS la création de l’espace multimédia en 2000 a engendré toute une dynamique locale autour du multimédia. L’espace est un lieu où la pratique de l’internet est accompagnée par une animatrice. Les usages y sont multiples et variés autour de l’expression des personnes via l’écriture en ligne, la photo, la vidéo.

Le projet est coopératif et réunit habitants, professionnels, bénévoles.

Kérourien c’est aussi Couleur Quartier : un travail collectif sur les différences culturelles via l’ouvrage du même nom, un site internet, un journal de quartier et aujourd’hui le nom choisi par les habitants pour le centre social rénové.

C’est dans ce quartier aux liens forts avec le multimédia et où le réseau, composé d’habitants et de bénévoles, bénéficie d’une expérience coopérative de près de 10 ans, que le projet « Internet en habitat social » a été imaginé.

Les grandes lignes du projet Internet en Habitat Social ont été écrites en 2008. Il s’agit de proposer aux habitants des logements sociaux du quartier :

- Une connexion mutualisée à Internet (gratuite pendant l’expérimentation) et moyennant environ 2 € si le projet est généralisé.

- Un accompagnement de proximité, pour la mise en service de la connexion et dans la découverte des usages de l’internet et du multimédia

- Si possible, des ordinateurs à moindre coût.

En juillet 2008, ce projet a été présenté à Christine Boutin à l’occasion de sa visite sur le quartier de Kérourien pour découvrir les initiatives multimédia. La ministre du logement, très

intéressée par le projet, a accordé une subvention de 20.000 € pour la réalisation de l’évaluation du projet.

Fin 2008, des négociations entre BMO, NCNuméricable, et BMH ont abouti à une proposition de lancement de l’opération en 2009.

Médiation, multimédia et isolement social des personnes en situation de précarité.

Le service a accompagné en 2008 un réseau d’acteurs professionnels et bénévoles du secteur social travaillant sur l’isolement des personnes en situation de précarité.

Travailler avec les acteurs du social, de l’emploi et de l’insertion, élargir le réseau des acteurs de l’internet et du multimédia à d’autres champs d’intervention faisait partie des objectifs de l’année 2008. Cet objectif a été fixé suite aux conclusions d’une évaluation de l’appel à projets multimédia réalisée par une étudiante de master TEF de Rennes 2.

La demande de conseil pour la création d’un site internet par l’un des membres du réseau « Isolement Social » va être le point de départ d’un accompagnement du projet dans la durée.

A partir des échanges, le projet de site, pensé comme un annuaire va être complété par d’autres usages utilisant le multimédia comme outil de reconquête de l’estime de soi.

Le multimédia est alors pensé comme un nouveau support de médiation pour rompre l’isolement des publics mais aussi comme un outil de mise en réseau des professionnels et des bénévoles œuvrant avec ces publics isolés.

L’action du service a consisté en 2008 à :

- Accompagner, conseiller le groupe dans son projet,

- Les initier à des usages, des outils,

- Trouver des financements pour faire aboutir le projet (Appel à projets Cybercommunes 2008),

- Monter le cahier des charges de l’application,

- Faire le lien avec le développeur.

Le

projet a été présenté au Net Public Breton organisé par Mégalis Bretagne le 28/10/08, lors de la rencontre sur « l’accès public aujourd’hui et ses élargissements » ainsi qu’à la rencontre cybercommune du 9/12/08 (présentation des projets retenus à l’AAP).

Le projet se poursuivra en 2009 avec la réalisation concrète des sites.

Wiki-Brest

inspiré de la dynamique de wikipédia, encyclopédie libre sur Internet et en coopération avec ce

projet, wiki-Brest est à la fois : une innovation d’usages par l’écriture collaborative et multimédia, une vaste production de contenus donnés à voir (histoires de lieux, de personnes, de travail, de géographie, tranches de vie…), un moyen de créer du lien social au sein des quartiers et des communes valorisant les personnes auteurs et un trait d’union de solidarité et d’histoire commune entre habitants d’un même territoire : le pays de Brest.

Initié lors des rencontres « Ecrits Ecrans Publics » en janvier 2006, la ville de Brest a obtenu un soutien de la Région à hauteur de 35 000 € (appel à projets 2006).

Un accompagnement de proximité, des temps de collectes de contenu, des ateliers de sensibilisation, un accompagnement et soutien aux projets dérivés (wiki balades, territoires sonores,...), le projet a connu un développement grandissant en 2008.

Deux collectes thématiques ont vu le jour en 2008. Une première a mis en lumière la place des femmes au Pays de Brest : 113 articles publiés sur le site. Une seconde autour de la culture maritime à l’occasion de Brest 2008 : 50 contributeurs dont 40 nouveaux, plus de 200 articles publiés.

Depuis le début d’année 2008, six wiki-contoirs ont été mis en place. Il s’agit de temps conviviaux facilitant les rencontres des différents contributeurs de Wiki-Brest, et leur permettant de présenter leurs productions et de partager leurs coups de cœur. En effet, plus de 900 contributeurs publient et partagent du contenu sur Wiki-Brest depuis mars 2006, la plupart ne se connaissent pas.

L’accompagnement de proximité est indispensable pour tendre vers une appropriation de l’outil collaboratif. Tous les mois des ateliers de présentation du site et d’aide à la mise en ligne sont proposés. En 2008, 37 ateliers ont été organisés dans des structures très diverses. Sur le site wiki-Brest (au 18 Mars 2009) : 2 211 articles, 928 utilisateurs, 3 040 419 pages ont été consultées et 42 059 pages modifiées, 5593 fichiers importés.

Wiki-Brest est le précurseur des wikis de territoire, cette idée de projet collaboratif plait largement et donne des idées sur d’autres territoires (Villeneuve Le Roi, Manche, Picardie, Côtes d’Armor, Saint Herblain, Narbonne,…)

Le service est régulièrement contacté pour présenter Wiki-Brest, par téléphone, mail ou en venant sur place lors de manifestations (Thionville, Vannes, Lyon, Conseil général du Finistère, Tours, Villeurbanne, Lorient, Cluny, Nancy, Conseil Général de Charente, Bras-sur-Meuse…)

Début 2009, le projet a fait l’objet d’un rapport d’activité très complet sur les années de fonctionnement 2007/2008.

Bureau Libre

Le cédérom Bureau Libre-Free-EOS est un projet initié par la ville de Brest dans le cadre du centre de ressources et réalisé avec différents partenaires.

Après le succès de la version 1.0 du cédérom, compilation de 35 outils logiciels de bureau et multimédia pour tous,

éditée à plus de 130 000 exemplaires en 2005 et une version 2 en 2006, une mise à jour a été réalisée en mars 2007 qui prend en compte les avancées majeures des outils bureautiques libres et qui soit plus modulaire.

En complément, la Région Bretagne, accompagnée par la ville de Brest et le laboratoire de recherche du Créad (Centre de recherches sur l’Education, les Apprentissages et la Didactique Université), de l’université de Rennes 2, avait choisi de diffuser, à la rentrée 2007-2008, le cd-rom dans 4 lycées bretons. Cette diffusion avait bénéficié à tous les agents des lycées, tous les enseignants et personnels, ainsi qu’à l’ensemble des lycées.

Cette diffusion et l’appropriation des outils bureautiques libres par les lycées ont fait l’objet d’une étude conduite par le Créad. Les résultats ont été rendus en 2008.

Une nouvelle version du CD bureaulibre a été réalisée en juin 2008 avec notamment, une actualisation des documentations accompagnant les logiciels et une mise à jour de la liste des logiciels en lien avec l’évolution des usages.

Plus de 3 années après le démarrage du projet, les demandes de CD continuent d’arriver de différentes régions de France. Néanmoins, le service ayant vocation a travaillé sur l’innovation, l’expérimentation ne peut s’inscrire durablement dans la diffusion du projet. La ville de Brest a donc décidé de poursuivre son action en matière de diffusion d’outils libres par l’engagement dans un nouveau projet : Libre@Brest.

Libre-a-brest

Le projet "Libre@Brest" constitue en quelque sorte la suite du projet "Bureau Libre Free EOS" impulsé en 2005 par la municipalité de Brest.

Le projet Libre@Brest vise à passer à la vitesse supérieure en promouvant l’usage d’outils libres sur des plates-formes non propriétaires. Il s’agit de permettre aux usagers de recouvrer la liberté d’utiliser leur machine à leur gré en s’affranchissant des diktats des éditeurs de systèmes d’exploitation propriétaires. Pour ce faire, le projet Libre@Brest va diffuser des distributions basées sur GNU/Linux, il s’agira en l’occurrence d’Ubuntu, choisie pour sa facilité d’installation et l’importance de sa communauté francophone. Une version destinée aux ordinateurs viellissant de cette distribution est aussi proposée, il s’agit de la Xubuntu.

L’accent dans cette opération est mis sur l’aide et l’accompagnement des usagers - privés, associatifs ou institutionnels - qui seront intéressés pour tenter l’expérience. Cela se fera notamment sous la forme d’animations (séances de découvertes, ateliers de sensibilisation à l’administration de machines sous GNU/Linux, rencontres autour du libre type "install-parties"), de la réalisation de supports d’information, en s’appuyant sur des lieux ressources (Points d’accès Publics à Internet, espaces multimédia du Pays de Brest,...),...

Mediablog coopératif

Médiablog Coopératif

 : est un projet visant à développer un accès accompagné à l’expression multimédia.

C’est une plateforme développée en logiciels libres de blogs multimédia : webradio, vidéo-blog, photothèque ou les trois à la fois. Élaboré de façon participative, le projet visait à favoriser la mise en réseau des acteurs/producteurs de contenus multimédias au-delà d’un simple territoire.

Après deux ans et demi, le projet a fait l’objet d’un bilan d’activité sur les actions et les réalisations du projet en septembre 2008 .

Avec 52 blogs actifs, 800 participants et plus de 20 000 pages lues par jour au mois de septembre 2008, le Médiablog affiche une belle santé.

Un élément s’est révélé essentiel dans le développement des usages à savoir l’accompagnement des usagers.

Au niveau des projets accompagnés, le volet pédagogique occupe une place importante et témoigne d’un panel d’usages très étendu. Autres types d’usages : illustrer l’action d’une commune ou mettre en valeur les activités des associations locales, une façon de créer du lien sur un territoire.

Ce projet était soutenu par le Conseil Régional de Bretagne (85 000 €, appel projets 2005).

Fin 2008, de nouvelles discussions sont engagées avec le Conseil Régional et des

perspectives se dessinent pour 2009 : accompagnement du Conseil Régional de Jeunes pour un projet de Web radio, et une expérimentation dans une quinzaine de lycées bretons.

Brest sans fil

La Ville de Brest a mis en place depuis 2007 un partenariat avec l’association Brest-Wireless dans le but de développer les accès wifi sur la ville dans les lieux publics dans le cadre d’un usage citoyen.

Sur la base de projets dans les PAPI,

la Ville en partenariat avec Brest-Wireless a continué d’équiper ces lieux : 11 nouveaux lieux ont été installés en 2008 (FJT Kerelie, FJT Ker Heol, EPM Kerourien, Centre d’Art Passerelle, Vivre la Rue, PLM Sanquer, Maison de l’Europe, MPT de Pen ar Creach, Les Petits Débrouillards, PLM Bergot, CS Keredern) et 2 ont été renforcés (FJT Ker Digemer et Espace Multimédia/Ville de Plouarzel), soit un total de 18 bornes (dont 11 financées par le service).

En parallèle, la Direction Informatique a suspendu le déploiement au cours de l’année en attente de nouvelles directives.

Websourd

La direction de la proximité a débuté un travail sur des thématiques transversales à l’ensemble des services de la direction. Entre dans ce cadre, la demande de l’élu au handicap qui souhaite étudier la possibilité d’installer dans les accueils des mairies de quartier, un outil permettant aux personnes sourdes d’utiliser un interprétariat en ligne.

Compte tenu du champ de compétence du service Internet et Expression Multimédia, la coordination de ce projet a été confiée à un des agents du service. En 2008, une démonstration des outils proposés par la société Websourd a été réalisée à Brest en présence de différents services de la collectivité. Ce temps d’échange à permis à chacun de découvrir l’outil et d’engager un premier échange avec les personnes sourdes présentes lors de cette rencontre.

Des services adaptés aux besoins des acteurs locaux pour développer l’usage des TIC

- Selon les besoins, les projets, la ville organise des ateliers de sensibilisation, des conférences tout au long de l’année

afin de favoriser l’acquisition de nouvelles compétences.

Afin d’accompagner les projets vidéo des animateurs auprès de leurs publics, la Ville de Brest et le service Internet et expression multimédia a proposé deux types d’initiations à la vidéo et au montage :

— une initiation à la vidéo légère sur 6 jours animée par Yffic Cloarec, directeur de l’Espace Culture Multimédia du Fourneau et Denis Rollier, technicien réalisateur audiovisuel au fourneau du 29 janvier au 8 février 2008 suivie par 7 animateurs

— un perfectionnement, post production vidéo

les 14 et 15 février 2008 suivi par 6 animateurs

Afin d’accompagner les projets de web radios, créations de documents sonores auprès des publics à Brest et au Pays de Brest, le service a proposé deux types d’ateliers

une demie journée d’initiation au matériel et logiciel et 2 journées afin de parfaire les techniques d’acquisitions et de montages sonores :

— Atelier "À la découverte du montage en documentaire radiophonique" sur 2 jours, animé par Matthieu Crocq, journaliste, réalisateur radio les 27 et 28 mars 2008 à l’espace multimédia au Flourneau.8 porteurs de projets ont suivi cet atelier.

— Atelier Prise en main des enregistreurs numériques,

le 9 décembre (1/2 journée)

Savoir capter et traiter rapidement des sons avec un enregistreur numérique Edirol R09 et le logiciel libre Audacity. 8 participants

Les animateurs des PAPI et des espaces multimédia du Pays de Brest sont nombreux à accueillir et à accompagner au sein de leurs espaces internet des personnes à la recherche d’un emploi.

— Deux ateliers présentation du site et des services de l’ANPE en direction des animateurs des Points d’Accès Publics à Internet

le 11 mars et le 18 mars 2008 – 25 animateurs, accompagnateurs, bénévoles des points d’accès public à Internet à Brest et au Pays de Brest ont participé à ces ateliers.

Séverine Pagniez, Chargée de Projet Emploi anpe.fr, agence de Brest Jaures a proposé de présenter l’espace d’information du site anpe.fr et les diverses fonctionnalités et sources d’information utiles dans la recherche d’emploi et les ateliers multimédias proposée par l’ANPE

- Depuis le 1er septembre 1999, les associations peuvent disposer d’une mise à disposition de micros ordinateurs déclassés. En 2008, une quarantaine d’ordinateurs ont pu être mis à disposition d’associations.

- Depuis plus de huit ans maintenant, le service propose aux associations, aux équipements de quartiers (PAPI,…) un pool de matériel informatique et multimédia en prêt (vidéo projecteurs, caméras numériques, ordinateurs portables, appareils photos numériques, GPS, tablettes graphiques, enregistreurs numériques…). C’est un service très apprécié et adapté aux structures pour un usage occasionnel de ce matériel, pour faciliter la découverte de nouveaux outils qui

sont encore coûteux pour certains d’entre eux. Cela représente 750 matériels prêtés en 2008.

- Depuis 2000, la Ville lance chaque année un Appel à Projets "Les Usages du Multimédia et d’Internet dans la Ville"

en direction des utilisateurs d’Internet.

Les candidats (groupes, associations ou particuliers) sont invités à proposer des projets sur de nouveaux usages et des services multimédia pour les Brestois-e-s dans le domaine de l’éducation, de la culture et du lien social.

En 2008, 40 projets ont été primés par le jury, projets visant à développer de nouveaux usages autour du lien social, l’accès accompagné, l’expression, la co-production multimédia :

  • Expression, co-production : vidéo : 13 projets ; Web radio, création sonore : 3 projets ; Musique Assistée par Ordinateur : 1 projet ; Mémoire : 7 projets ; Écrit : 3 projets ; autres(artistique, sciences et techniques, écologie) : 5 projets
  • Accès Public Accompagné : 8 projets

Cette année, 20 projets sur les 40 visent un public jeunes ou sont proposés par des associations de jeunes brestois.

Près de 270 projets soutenus en 9 ans et portés par environ 100 structures différentes.

En 2007 une évaluation de cet appel à projets a été réalisée.

Observation/Evaluation/Recherche

Le service accorde une place importante aux études visant à : établir des états des lieux/diagnostics préalables à l’action, effectuer de la prospective en terme d’évolution des usages, évaluer des dispositifs et actions conduites, connaître des modes de diffusion des usages et des processus d’apprentissage des TIC pour différents types de publics.

Les études réalisées en 2008 :

- Finalisation de l’étude des freins et facteurs facilitant la diffusion et l’appropriation des outils libres par les lycéens et leurs familles – Etude réalisée par le CREAD, Université de Rennes II – Etude intégrée dans le projet du Conseil Régional de Bretagne en partenariat avec la ville de Brest.

- La diffusion de l’innovation en pays de Brest : une stratégie territoriale pour un développement novateur des territoires : Etude conduite à travers les espaces publics d’accès à Internet du Pays de Brest. – Céline Jestin, Master 2 professionnel Villes et Territoires – Université de Nantes – 2007

- Bicoop – Biens publics, biens communs, pratiques et usages. Une étude lancée en 2008 (résultats en 2009)

L’étude a vocation à analyser les motivations des professionnels d’une organisation publique ou contribuant au service public à mettre à disposition du plus grand nombre des biens, de type informationnel, réservés auparavant à un public choisi, et à s’impliquer dans les productions coopératives ouvertes.

Cette étude est réalisée par le Gis Marsouin qui a reçu un soutien de la collectivité dans la réalisation de cette étude.

Encourager la mise en réseau des acteurs de l’accès public

Groupe de travail sur la Prévention des risques de l’Internet

En mars 2008, le service Internet et Expression multimédia a été saisie d’une demande de la part de la Brigade de Prévention de la Délinquance Juvénile (gendarmerie nationale). La BPDJ intervient dans les écoles et collèges en matière de préventions des risques et est sollicitée pour parler des dérives des usages de l’internet.

En réponse à cette demande, un groupe de travail a été créé, constitué de :

- Structures travaillant sur la prévention qui sont interpellées sur ce thème : la gendarmerie, les médiateurs urbains de Brest,

- De structures qui organisent des actions en matière de prévention des risques de l’internet dans leur activité professionnelle. Animateurs multimédia de l’EPN de Kérourien et du Foyer de l’enfance, Ligue de l’enseignement/Fol 29

- De structures et personnes ressources sur un thème particulier : le responsable juridique de BMO et l’association Parentel.

Un état des lieux des demandes, des actions existantes a été fait. La volonté de monter une action sur cette thématique s’est manifestée avec une mise en œuvre en 2009.

Groupe de travail "Citoyenneté et nouvelles technologies"

Il s’est réuni à 1 reprise en 2008, cette instance permet de faire le point sur les projets en cours soutenus ou coordonnés par le service en lien avec ses partenaires locaux.

Forum des Usages Coopératifs

La troisième édition du Forum avec pour thème « Habitons nos territoires » s’est tenue du 9 au 11 juillet 2008 et a connu un vif succès. Nouveauté, cette manifestation s’inscrivait dans le cadre des « Etés TIC de Bretagne » dont la manifestation 2007 a été organisée à Rennes par le Conseil Régional de Bretagne. Nous alternerons ainsi une rencontre nationale sur les usages innovants des TIC les années paires à Brest et les années impaires à Rennes, sous l’appellation commune des « Etés TIC de Bretagne ».

Durant trois jours, découvertes, rencontres, échanges…ce sont 375 participants (280 en 2004 et 320 en 2006) venus de toute la France et d’ailleurs (Wallonnie, Québec, Mali) qui ont participé aux rencontres.

Cette manifestation alliait sur 3 jours : 3 conférences pour cadrer des problématiques, 18 sessions thématiques, rencontres professionnelles ouvertes, 11 ateliers transverses qui ont permis de croiser les divers publics, 13 séances pratiques découverte d’outils et usages, 10 animations concernant des présentations de projets d’usages, une ouverture aux outils du web 2 avec deux sessions « Explor’Camp » animées par les "explorateurs du web", le tout dans un mode de travail participatif « tous acteurs » et convivial.

Implication du service dans les réseaux d’échanges

L’échange d’expériences, le travail en réseau avec d’autres acteurs nationaux ou internationaux sont primordiaux pour permettre à la Ville de Brest d’avancer au quotidien dans le domaine des TIC.

Ainsi, la Ville participe à différents réseaux et est sollicitée régulièrement pour intervenir à des colloques ou à des conférences .

2008 a été une année particulièrement chargée avec la participation à plus de 25 événements dont : « rencontres d’Autrans » en janvier, participation aux « 7èmes rencontres wallonnes de l’Internet Citoyen, les REWICS », à Charleroi (Belgique) en avril, intervention formation ENSSIB à Villeurbanne en mai, séminaire Marsouin à Guidel en juin,

réseau Créatif en septembre, « rencontres du Net Public Breton » à Lorient en octobre, Cap Com à Rennes en octobre, 11ème festival vidéo à Thionville en novembre, rencontre des cybercommunes de Bretagne en décembre, Avicca en décembre…

Des visiteurs à Brest

la Ville de Brest est reconnue nationalement pour son action dans le domaine des TIC et chaque année, elle accueille des délégations extérieures à Brest souhaitant

rencontrer les acteurs locaux porteurs d’initiatives autour de l’appropriation sociale des TIC, de l’expression des habitants dont la Ministre au logement et à la ville Christine Boutin en juillet,

la Ville de Tours en Décembre.

Communication et information coopérative

@-brest.net

Ce site est un outil de promotion, de communication et de travail du réseau brestois et du pays de Brest œuvrant dans le domaine de l’Internet citoyen, coopératif, créatif et convivial. Le service alimente régulièrement le site d’articles (comptes-rendus de réunions, agenda des prochaines manifestations ou réunions, mise en ligne des projets locaux dans le domaine du multimédia, actualité générale sur les TIC,…).

Depuis 2002, date du premier article : plus de 5 000 articles et 1700 brèves publiés, 2500 visites par jour en moyenne et plus de 1 400 abonnés au magazine hebdomadaire.

Netvibes/Brest

Le service a ouvert un univers Brest sur Netvibes , agrégateur de sites Internet, qui donne à voir les sites Brestois et du pays de Brest. Associations, culture, éducation, sport, quartiers, vie dans la cité,

pays de Brest, dans chaque onglet une dizaine de sites font découvrir les publications au jour le jour.

Une centaine de flux alimente ce site.

Pour poursuivre le bilan des projets menés par le service Internet et Expression Multimédia : bilan des actions menées dans le domaine de l’expression des habitants et de la citoyennetéL’adresse originale de cet article est http://www.a-brest.net/article5239.html

Mis à jour : vendredi 29 janvier 2010

©© participation-brest, article sous licence creative common info