Le soul, une scène pour les jeunes groupes locaux

A kérinou

Lambézellec
Imprimer la page

-  «  Le soul, une scène pour les jeunes groupes locaux  » Quelle est la vocation du soul ?

Dan : Le soul c’est une scène pour les jeunes groupes .Le soul n’est pas un club concert comme les autres. Notre démarche consiste à donner la chance de jouer aux groupes brestois et des alentours qui démarrent. J’ouvre aussi la scène aux groupes plus expérimentés pour faire des showcases , des sorties de CD ou encore des « pré prod » ( avant des concerts) .
Un sonorisateur de l’asso (en fonction de ses disponibilités) est à leur service .un catering ( repas froid) est également proposé . Nous réalisons aussi une vidéo de chaque concert le WE, c’est à la fois un outil de promotion pour les groupes mais aussi un moyen utile pour progresser dans leurs prestations scéniques. Le soul n’a pas vocation à être une simple date pour les tournées des groupes « installés » .

-  Le soul food Café propose chaque semaine 5 concerts. Comment choisi-tu les groupes ?

Dan : Ca se passe par téléphone avec les groupes de l’extérieur , j’explique aux groupes le fonctionnement du bar, en leur donnant quelques contacts pour établir une tournée dans la région. Si le feeling passe bien pour les groupes de la région c’est souvent à la fin des concerts que les jeunes artistes me demandent « comment fait-on pour jouer au soul ? » Je donne toujours une première chance aux groupes même sans démos du moment qu’ils acceptent de jouer leur son et d’utiliser la batterie qui est en place. S’ils jouent trop fort, malheureusement c’est impossible car la loi sur la puissance sonore l’interdit. Mais sinon tous les styles sont acceptés : Rock, raggae, celte, chanson française
On me dit souvent que le soul est rock mais en fait la programmation se fait suivant les propositions que je reçois… et il est vrai que les influences du moment sont rock ! il ya quelques années c’était le ska qui était en vogue.

Actuellement la scène brestoise est riche de multiples groupes de très bon niveau musical.. en regardant les dix années écoulées quels sont les groupes passés au soul qui t’ont le plus marqué ?

Dan : Pas facile de répondre quand on fait cinq concerts par semaine, il y a toujours un ou deux qui nous kiffe. Je dirais Matmatha à leurs débuts, 50 Kalney chanteur zairois qui a fait la tournée en première partie de Ben Harper. Mes amis de Phonograph blues, Freak Out, puis Mick, grosse passion aussi pour Stream, mélange de jazz blues et hip hop.

Ta motivation ?

Dan : Un jour, le père d’un musicien m’a demandé où était mon intérêt de faire de la découverte vu que beaucoup de groupes qui viennent au soul ne sont pas connus. Ma satisfaction consiste à les voir progresser concerts après concerts pour les retrouver soit sur les radios ou en clip vidéo et dans les festivals ! là j’estime que j’ai fait mon boulot et que j’ai eut raison de leur faire confiance !

Le passage au soul donne une audience et des opportunités ?

Dan : Oui tout a fait, il y a la présence dans les médias locaux (presse et radios) , mais aussi un partenariat avec la radio Hit West très intéressant pour les groupes. Ils sont interviewés en direct sur Hit West ( 250 000 auditeurs sur le grand ouest) par Fabrice dans l’émission « complètement à l’ouest » . un mini concert à HIT WEST et une mise en relation avec les clubs concerts de l’agglomération nantaise leur est aussi proposé.

Tu as enclenché de nombreuses initiatives ( la première compil du soul notamment , les concerts de groupes émergents au Vauban avec l’asso Rythm’n soul) , quels sont tes projets pour 2007 ?

Dan : Depuis le début, avec mon ami Jacques le Guellec ( Unlimited blues time), je voulais réunir mes meilleurs souvenirs depuis la belle époque de l’Arizona Café ( 1993/96) et ensuite mes amis du soul. Grâce au studio de Jacques la compilation a put voir le jour. Et nous avons le projet d’une 2 ème compil pour 2008 !|

Article extrait du site du soul food café : www.soulfoodbrest.com

Dan Dan

Dan

Mis à jour : lundi 20 octobre 2008

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article