Soirée interactive

Projet urbain, participation : à qui revient la production de la ville ?

L’Adels et Territoires vous invite à participer à la prochaine soirée interactive :

Projet urbain, participation :

Á qui revient la production de la ville ?

L’Adels propose de rassembler des acteurs et des observateurs issus d’horizonsdifférents pour commencer à dessiner les conditions d’une innovation dans lesterritoires en matière d’urbanisme et de participation. Nous sollicitons des architectes,des urbanistes, des élus, des représentants d’associations de locataires, desinstitutionnels et bien sûr de simples citoyens que le sujet interroge.

 Dans un premier temps, vous êtes invités à réagir à l’appel à contributions ci-dessous.

Vos productions permettront d’apporter des points de vue divers et complémentaires.

 Dans un deuxième temps, un débat s’organisera autour des axes issus de voscontributions. Cela permettra d’aller vers une compréhension critique du sujet, but recherché de la soirée interactive.

Apportez vos contributions sur les blogs de l’Adels et de Territoires*

Atelier populaire d’urbanisme, association dedéfense du cadre de vie, collectif de réappropriationde l’espace public, concertation institutionnalisée…

Depuis les années 70, de multiples organisations se sont construites pour intervenir et nourrir les projets urbains et architecturaux.
Quelquefois on concerte "parce qu’il faut concerter" ! La communication devient un levier d’acceptation sociale". L’enjeu de la participation est alors de convaincre les riverains de la pertinence du projet. Les réunions se réduisent à amadouer trois ou quatre irréductibles "caricatures d’habitants" et délaissent ceux qui pourraient contribuer à l’enrichissement du projet.

Ailleurs, sur l’impulsion des institutions autant quesur celle de l’énergie sociale, des dispositifs tententd’être force de proposition et deviennent des "lieux de production de la ville" qui montrent qu’un travail collectif est possible et remarquable.

L’Adels souhaite approfondir les questions suivantes :

Quelle est la place des citoyens dans les décisions concernant leur cadre de vie et l’urbanisme ?

Comment interviennent-ils dans la diversité des projets urbains (rénovation urbaine, revitalisation de centres-villes, extension ou construction de nouveaux quartiers en milieu urbain ou à la campagne) ?

*Qui participe ?

Élus, habitants, militants, concepteurs, associations, chercheurs, experts... Quels sont les principaux acteurs, leurs compétences et leurs champs d’actions dans le processus de fabrication de la ville ? Comment
travaillent-ils ensemble ? Quels sont les "savoirs citoyens" mobilisables dans les projets urbains ?

*Á qui profite la participation citoyenne ?

Que-ce qui motive les démarches participatives en France aujourd’hui ? Selon les acteurs, quels sont leurs intérêts et enjeux à participer ? Qu’est ce qui peut être mis en débat dans un projet urbain ? Les espaces de production urbaine sont-ils aussi des lieux de production
politique ? Quelles sont leurs incidences sur l’évolution de la société ?

*Comment s’organise la participation ?

Quelle est la place des projets urbains dans les dispositifs de démocratie locale  ? Quelles sont les limites et les attentes suite à ces expériences ? Peut-on repérer des lieux et des gestes de l’innovation en la matière ? Est-ce que l’évolution réglementaire (PLU, PDU, SCOT…) a changé la manière d’impliquer les gens ?

Est-ce que la modernisation des outils de représentation du projet permet de proposer des lieux de débat plus performants ?

La soirée débat aura lieu

le 15 Avril 2008 à 18h30

à L’Adels, 1 rue Sainte Lucie 75015 Paris

Métro Charles Michels (ligne 10) ou Félix Faure (ligne 8)

*Vos contributions sont attendues d’ici le 5 avril

http://revueterritoires.wordpress.com/projet-urbain-particiption-a-qui-
revient-la-production-de-la-ville/

http://democratielocale.wordpress.com/{{projet-urbain-et-participation-
a-qui-revient-la-production-de-la-ville/

ou à l’adresse adels@adels.org

Mis à jour : mercredi 12 mars 2008

©© participation-brest, article sous licence creative common info

Répondre à cet article